Après avoir participé sans succès à la version belge du télécrochet, le Liégeois se retrouve samedi sur le plateau de TF1.

L’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs mais parfois, ça vaut la peine d’aller y jeter un œil. C’est ce que s’est dit Hadrien Collin, Liégeois (Flémal) âgé de 21 ans, qui après avoir tenté sa chance à la première saison de The Voice Belgique - il a été éliminé aux Duels -, s’est envolé en France pour passer le casting de The Voice, la plus belle voix . Ce samedi sur la scène de TF1, il se retrouvera donc face à Mika, Zazie, Florent Pagny et Garou. "Je pense que T he Voice France ouvre beaucoup plus de portes que la version belge" , confie-t-il.

Désormais, Hadrien veille à ne plus reproduire les mêmes erreurs que par le passé : "Quand je me suis présenté à The Voice Belgique , j’étais encore jeune, j’avais 16 ans. Je me cherchais encore, explique celui qui espère taper dans l’œil, ou plutôt dans l’oreille de Mika. Aujourd’hui, je vois les choses différemment. Je veux me montrer tel que je suis et interpréter une chanson à ma sauce".

Et si la chance ne lui souriait pas ce samedi? Hadrien ne compte pas en rester là et continuera à passer des castings, notamment pour les comédies musicales. Il est déjà passé à côté d’un grand rôle, notamment dans Robin des bois : "J’étais dans les trois derniers chanteurs susceptibles d’interpréter le rôle d’Adrien, le fils du personnage de Matt Pokora dans la comédie musicale. Mais j’étais trop grand (1 m 90) par rapport à lui (1 m 80), donc je n’ai pas été pris", explique celui qui n’a pas non plus été choisi - au profit de Côme, ancien finaliste de The Voice - pour le rôle principal de la comédie musicale de Zazie, Le Rouge et le Noir.

--> Voici sa page Facebook