J’ai eu l’impression que le temps n’avait pas passé et, en même temps, que beaucoup de temps avait passé…” Voilà ce que dit Emma Watson lorsqu’elle déambule, 20 ans après, sur le quai 9 ¾, là où tout a commencé pour les futurs élèves de Poudlard. Daniel Radcliffe, lui, parle de souvenirs incroyablement puissants, parmi les plus heureux dont il peut se rappeler. Rupert Grint, pour sa part, pense que le moment ne pouvait pas être mieux choisi pour se replonger dans cet univers qu’il a connu quand il n’était encore qu’un enfant.

Des émotions qui risquent d’être partagées par des millions de fans, en ce début d’année, quand les portes de l’école de magie s’ouvriront exceptionnellement pour fêter cet anniversaire pas comme les autres. L’occasion, pour les acteurs, de reprendre place dans le décor et d’évoquer ces tournages qui les virent grandir et entrer dans l’âge adulte.

Mais il n’y a pas que ces trois personnages principaux qui ont accepté de jouer le jeu. En vérité, c’est tout le casting qui s’est donné rendez-vous dans les studios londoniens (que l’on peut d’ailleurs visiter tout au long de l’année). On y voit Helena Bonham-Carter (Beatrix Lestrange) en grande conversation, dans un canapé moelleux, avec Gary Oldman (Sirius Black). Ou encore sortir un dentier de sa poche et se le fourrer dans la bouche, sous le regard interloqué puis hilare d’Harry Potter en personne.

© WARNER BROS

Ralph Fiennes raconte, pour sa part, que sa sœur avait, à l’époque, des enfants de 11 ou 12 ans quand il lui a annoncé qu’il allait jouer l’effrayant Voldemort. “Tu dois le faire”, lui avait-elle hurlé !

Se revoir, deux décennies plus tard fut, pour les trois jeunes héros, une expérience vraiment à part, souligne encore Rupert Grint. “C’est comme voir défiler toutes les étapes de votre vie”, dit-il. “C’était assez sombre et parfois assez difficile”, précise Emma Watson. “Mais cela a, sans aucun doute, enrichi nos vies.

Notons encore que la fête entourant ce vingtième anniversaire a été un peu ternie par l’absence de J.K. Rowling, celle sans qui, pourtant, tout ceci ne serait jamais arrivé. Ses propos transphobes ont choqué l’ensemble du casting, au point que Warner Bros a décidé de l’écarter de ces retrouvailles, diffusées sur Tipik !, ce 2 janvier.