Si Hubert Auriol reste dans les mémoires comme pilote auto et moto, ainsi qu’ancien directeur du Dakar, il est aussi à tout jamais le premier présentateur de Koh-Lanta, le jeu de TF1. Celui qui a animé la première saison en 2001. Quoi de plus logique qu’une personnalité comme lui pour faire vivre une émission alliant épreuve sportive et aventure. L’expérience n’a cependant pas été des plus concluantes et elle n’aura duré qu’une seule saison.

En 2019, les participants de la première saison de l’émission s’étaient exprimés dans les pages de TV Mag. Ils avaient évoqué la prestation d’Hubert Auriol. Gilles, premier lauréat de Koh-Lanta, avait déclaré qu’il était évident que la présentation d’une émission n’était pas le métier du pilote. “Même nous, les candidats, sur place, nous nous en rendions compte. Il était adorable mais il n’arrivait pas à articuler certains mots comme ‘immunité’. Il fallait souvent refaire les prises”, avait-il expliqué.


Entre eux, les participants l’avaient surnommé le Playmobil, parce qu’il avait toujours les bras tendus. Un surnom nettement moins prestigieux que celui qu’il s’était forgé sur les pistes du Dakar où on l’appelait l’Africain.

Cela n’empêchait pas les anciens d’avoir de la tendresse pour le premier présentateur de Koh-Lanta. “Il nous a fait beaucoup rire et 20 ans après, je le remercie encore parce que le rire est rare dans Koh-Lanta.”

Dès la deuxième saison, c’est Denis Brogniart, autre fada de sports moteurs qui a été au volant d’Auto-Moto de 2012 à 2020, qui a pris les commandes. Il connaissait déjà la musique puisqu’il était la voix off de l’émission.