Chaque saison, les plus grands chefs du monde entier viennent partager leur savoir-faire dans Top Chef et mettre au défi les candidats. A ces derniers de les épater! En deuxième partie d'épisode, ce lundi sur RTL-TVI, Alexandre Gauthier a lancé un défi de taille: surprendre avec leur version du poulet rôti.  

Le sujet inspire directement Logan Depuydt, candidat belge faisant partie de la brigade violette. Mais, Paul Pairet ne semble pas convaincu par le plat qu'il compte présenter au chef invité. "Tout l'enjeu, c'est de surprendre Alexandre Gauthier. Ce que tu me proposes, c'est une recette de poulet en souvenir, qui sera sûrement très bonne parce que je pense que tu cuisines très bien mais derrière, conceptuellement, tu n'as pas quelque chose qui sous-tend ta recette", explique le chef de brigade. "Sors du principe du simple plat de poulet. Il faut que tu me surprennes sinon tu ne surprendra jamais Alexandre Gauthier."

Le Belge insiste toutefois: "Ce n'est pas qu'une compote. C'est LA compote", répond-il à Paul Pairet avant d'ajouter face caméra: "C'est ma compote, ma recette. Ca fait partie de moi, de mon enfance. C'est l'élément phare qui va accompagner mon plat", dit le candidat qui souhaite rester sur sa première idée. "Qu'est ce qu'il est têtu!", lance alors Paul Pairet, agacé. "Je crains que cela manque d'originalité. (..) Il est à la limite du hors sujet."

Lors de la dégustation, Alexandre Gauthier salue le travail de Logan mais avoue ne pas être surpris par le plat. "C'est maîtrisé, très goûteux. Mais bon, on est dans le poulet du dimanche", déclare le chef avant d'ajouter que le candidat "aurait pu prendre un parti pris plus audacieux".

Paul Pairet redoutait cette réaction. En coulisses, il a donc recadré en douceur son poulain. "Il faut que tu apprennes à écouter, ok?", lui dit-il. "Un très bon cuisinier à Top Chef, ça ne suffit pas." Le message est clair.