Alors qu'il était sur le plateau de BFMTV, l'éditorialiste Emmanuel Lechypre a tenu des propos déplacés lors de la diffusion de l'hommage national aux victimes du coronavirus en Chine. Il est revenu sur ses paroles en fin de journée, après avoir choqué des centaines d'internautes.

La chaîne française d'info en continu retransmettait ce samedi matin les images du recueillement des dirigeants chinois en hommage aux nombreuses victimes du Covid-19 dans le pays, quand les téléspectateurs ont pu entendre cette phrase, murmurée par un des journalistes sur le plateau: "Ils enterrent des Pokémons". Des propos qui ont choqué un paquet de personnes, et ont suscité des centaines de réactions sur les réseaux sociaux.


Quelque heures après la diffusion des images, Emmanuel Lechypre a présenté ses excuses. "Ce matin pendant la diffusion de l'hommage aux victimes en Chine, je me suis permis une expression totalement déplacée, pensant que les micros étaient fermés. C'était totalement inapproprié, j'en suis vraiment désolé et je renouvelle mes excuses", a-t-il déclaré sur Twitter.


Des excuses qui n'ont pas satisfaits la plupart des téléspectateurs, qui regrettent qu'Emmanuel Lechypre ne s'excuse pas pour le fond de ses propos mais plutôt pour "le fait de s'être fait prendre" la main dans le sac.