La chroniqueuse de Touche pas à mon poste s'est confiée, pendant l'émission de ce lundi, sur les viols dont elle a été victime.

Le sujet est arrivé sur le tapis quand Cyril Hanouna a diffusé des images tournées par Quotidien après la cérémonie des Césars. Dans la vidéo, Isabelle Morini-Bosc, à la sortie de la cérémonie, affirme son soutien au film "J'accuse" de Roman Polanski, ajoutant qu'elle est "ravie qu'il ait été meilleur réalisateur". Sur ce, des jeunes femmes s'en prennent à la chroniqueuse et l"insultent, allant même jusqu'à dire "Tu mérites d'être violée". Isabelle Morini-Bosc n'a évidemment pas apprécié, car elle a été elle aussi victime d'agressions sexuelles, ce qu'elle n'a pas manqué de préciser à ses détractrices: “J’ai été attouchée cinq ans, j’ai été violée trois fois, j’ai parfaitement le droit de dire que j’aime le film ‘J’accuse’”.

Sur le plateau de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna et son équipe ont donc tenu à revenir sur les propos de la chroniqueuse de 63 ans. Elle a alors raconté avoir été violée plusieurs fois, la dernière fois il y a quatre ans. "C'était Parc Saint James à huit heures du matin. Le mec est arrivée et m'a ceinturé par derrière. Je vous garantis que quand le mec arrive, vous soutient le bras et les mains, vous ne pouvez plus rien faire. Il m'a couchée dans l'herbe" , a-t-elle raconté, précisant que son calvarire a duré deux heures et demi. Isabelle Morini-Bosc a confié ne jamais avoir porté plainte pour les agressions dont elle a été victime, se sentant "tellement salie" par ce qui lui était arrivé.