Malgré un parcours sans faute, Pholien, candidat belge restant, est éliminé au Conseil de Koh-Lant a.

Suite à l’épisode de ce vendredi, les chances de voir, à nouveau, un Belge gagner Koh-Lanta ont été réduites à néant. À moins qu’il fasse un retour surprise dans l’aventure, Pholien, ostéopathe et kinésithérapeute liégeois, est prié de quitter l’île après avoir été éliminé au Conseil. Une élimination qu’il trouve injuste. "Personne ne me voyait flancher. J’ai vu Moussa et Claude voter contre moi. Je leur faisais peur à mon avis. J’étais la personne à abattre. À part Teheiura, on se rend compte que ce ne sont que des hommes qui ont voté contre moi. En fait, ce sont les femmes, les vraies héroïnes de l’aventure. Je leur tire mon chapeau !", déclare l’ancien nageur professionnel.

À partir de quel moment vous êtes-vous senti en danger ?

"Dès le moment où j’ai vu Delphine se faire éliminer par Ahmad. Je me suis dit que la tribu des Rouges allait exploser et que ma tête allait être mise à prix."

Si c’était à refaire, que changeriez-vous dans votre Koh-Lanta ?

"J’aimerais avoir les héros avec nous pour avancer avec eux dès le début. On aurait créé un Koh-Lanta avec des machines d’aventuriers. Ça aurait été un autre spectacle. C’est dommage qu’ils soient arrivés alors que l’équipe était déjà formée. Des affinités s’étaient déjà créées…"

Aimeriez-vous prendre votre revanche en participant une nouvelle fois à Koh-Lanta ?

"Si l’occasion se présente, je ne dirai pas ‘non’. Qui refuserait de participer à Koh-Lanta ?"

Quel conseil donneriez-vous à un candidat qui se retrouve sélectionné pour participer au prochain Koh-Lanta ?

"D’être lui-même. S’il essaye de jouer un rôle, ça va lui revenir en plein visage à un moment. Je lui conseillerais également de vivre chaque moment au maximum comme si c’était le dernier, parce qu’il ne vivra jamais de moments aussi intenses dans sa vie."

En vous regardant à la télévision, vous avez l’impression d’avoir été vous-même dans l’aventure ?

"Oui, même si je me suis étonné par moments. Je connaissais mes capacités à me dépasser mais je ne pensais pas me retrouver aussi transcendé que ça. Je le vois dans mes yeux. Le mode " invincible " a été activé. Je n’aurais jamais imaginé vivre des expériences aussi fortes !"

Si vous deviez retenir un seul moment de votre aventure dans Koh-Lanta, lequel serait-il ?

"Impossible de n’en donner qu’un. Du moment où j’ai fait mes valises à celui où j’ai été de retour à la gare des Guillemins, ça a été exceptionnel. Koh-Lanta , c’est un tout. Quand on revient d’une aventure pareille, on se dit toutefois qu’on a de la chance d’avoir tout ce qu’on a, qu’on est tous des enfants pourris gâtés."