Si le couple incompatible Manon et Junior était sur toutes les lèvres ces dernières semaines dans la saison 4 de Mariés au premier regard, force est de constater que l’idylle entre Jennifer et Florentin - qui s’est justement lié d’amitié avec Junior à en croire ses réseaux sociaux - risque de passionner autant les fans du programme de dating. Alors qu’ils semblaient avoir eu le coup de foudre l’un envers l’autre (sauf le père de la mariée qui était opposé à l’expérience), retournement de situation dans l’épisode 7 diffusé ce dimanche soir sur RTL-TVi. 

Entre taquinage, complicité et marques d’affection ("C’est chouette de ne plus dormir seule"), tout partait pourtant du bon pied lors de l’entame de ce voyage de rêve dans les Antilles françaises. "J’ai l’impression que c’est trop beau pour être vrai ", lance Jennifer, 29 ans, sur les eaux turquoise de Martinique. Mais, deux jours après, tout bascule. "Trop de câlins, trop d’affection" de la part de Florentin aux yeux de Jennifer. Et la Bruxelloise se sentant "étouffée" prend ses distances avec l’homme de 28 ans. "Laisse-moi dormir", plaisante-t-elle à demi-mot. Le lendemain, après 24 heures loin l’un de l’autre et une nuit inattendue, ils décident de mettre les choses à plat. "

Je me pose beaucoup de questions ", lui annonce ainsi Jennifer. "Hier soir tu m’as avoué que tu étais amoureux de moi et tu as même pleuré, détaille la Bruxelloise. Ça m’a bloquée, car je ne suis pas amoureuse de toi, moi. Pas aujourd’hui en tout cas. Mais c’est la façon dont tu as réagi qui m’a bouleversée et renfermée. " Quelque peu maladroit, Florentin, peur de l’abandon après 3 ans de relations malheureuses, lui a carrément avoué que Jennifer était la femme de sa vie. "Mais tu ne me connais pas, lui rappelle-t-elle. Je ne suis pas bien du tout, ça m’a perturbée. Et te voir pleurer, tu m’as mis une pression de fou !" Après avoir même discuté avec les experts de l’émission, Florentin se retrouve "face à un mur, bloqué". Jennifer n’en démordant toujours pas, le couple bat de l’aile. "Je te fais déjà du mal. J’ai l’impression qu’avec moi, c’est ou je souffre ou je fais souffrir les autres. " Après une semaine de noces sous les cocotiers, le verdict semble tomber pour les tourtereaux : "J’ai besoin de me retrouver seule, conclut-elle. Je ne sais pas quand je vais tomber amoureuse. " Dépité, Florentin a donc "des doutes sur elle". Quant à sa dulcinée, elle semble résignée. "J’ai peur qu’il ne me manque pas à notre retour en Belgique."

Un nouveau couple pour une réplique déjà culte

À côté d’eux, un nouveau mariage a marqué cet épisode de Mariés au premier regard, celui de Cinthia et Adrien. Entre l’angoissée et anxieuse de Profondeville et le zen de Charleroi qui se sont finalement dit "oui" à la commune. Adoubés par la mère de l’une et la belle-mère de l’autre, ils forment un "beau petit couple " des plus comiques. "Il y a des râteaux plus agréables que d’autres", lance d’emblée Adrien dans la voiture nuptiale. Ce dernier craignant que sa partenaire de 35 ans dise non. Timides tous les deux, Adrien a pourtant la formule magique pour qu’un rapprochement physique se mette en place avec celle qui ne veut pas prendre de bain devant lui. "Comme moi, Cinthia est quelqu’un de câlin, de tactile mais il faut un petit déclic pour que ça se passe, assure l’homme de 31 ans. C’est un peu comme le ketchup. Au début, cela ne vient pas tout de suite. Vous devez retourner le pot et taper dessus. Mais, à partir du moment où ça vient, ben c’est à profusion !"