Invité lundi soir sur le plateau de Touche pas à mon poste avec son épouse Nathalie Marquay, Jean-Pierre Pernaut a soldé quelques comptes. Interrogé par Cyril Hanouna à propos des inimitiés qu'il pouvait avoir dans le métier, le présentateur du 13 heures de TF1 a commencé par jouer la prudence en reconnaissant ne pas apprécier une personne en particulier sans toutefois la nommer. C'était sans compter sur l'audace de son épouse qui a lâché le nom de cette bête noire: Laurent Ruquier. Jean-Pierre Pernaut s'est alors expliqué plus en détail. “Pendant des années et des années, avec son ami Laurent Baffie, il me fracasse en disant que je suis l’homme du gouvernement, a-t-il raconté. Heureusement que j’ai eu quinze gouvernements ! Un jour, je suis chiraquien, un jour macroniste, et là, on dit que je suis anti-Macron !”

Le présentateur du 13 heures le plus regardé d'Europe a jugé agaçant d’être pris pour cible de la sorte, surtout lorsqu’il s’agissait de le pointer du doigt pour dire qu’il n’est pas comme les autres. “C’est vrai que le journal de 13 heures est peut-être un petit peu différent parce qu’on s’intéresse aux régions, à la vie des gens”, a-t-il ajouté avant que son épouse n’enfonce le clou en martelant que son mari fait de l’audience.

C'est une certitude, l'homme fort de la mi-journée sur TF1 et son épouse ne partageront pas leurs vacances avec l'animateur de France 2. Rappelons qu'en 2018, lors d'un entretien accordé au Point, ce dernier n'y était pas allé avec le dos de la cuillère, affirmant: "Pernaut présente un journal très populaire, mais bien plus orienté que le 20 heures sur TF1, et qui flatte des sentiments pas toujours nobles."