Un an après la première saison de Family Business, les Hazan sont de retour pour une suite encore plus hilarante et déjantée. La famille qui s'est lancée dans le commerce de cannabis travaille désormais pour Catherine et son gang. Les affaires ont pris une autre ampleur. On ne parle désormais plus de kilos de cannabis mais bien de tonnes ! Si son porte-feuille n'a jamais été aussi rempli, le ménage de Joseph, papa depuis peu, est au bord du précipice. Contre son commerce, sa compagne Aïda lui pose un ultimatum: soit il arrête ses petites affaires soit il ne revoit plus sa fille. Pour tenter de sauver son couple, l'homme va monter un plan contre sa famille afin que celle-ci soit effrayée du milieu.

" Dans la première saison, on était une famille normale qui rentrait dans le business. Cette fois-ci, les Hazan ont les deux pieds dedans. Ils ont basculé dans un autre monde", explique Jonathan Cohen qui parle d'une deuxième saison avec " beaucoup plus d'action".

Quand le rôle de Joseph Hazan a été proposé à Jonathan Cohen, ce dernier a accepté sans hésiter. D'autant plus que la série comporte une belle affiche avec Gérard Darmon ou encore Julia Piaton au casting. "Je n'ai aucun problème avec le sujet. Je pense clairement que si le cannabis était légalisé, ça sauverait économiquement pas mal de pays et ça éviterait à d'autres alternatives plus fâcheuses pour la population de prendre place. En plus, il parait qu'il a parfois certaines vertus thérapeutiques. Si j'avais le pouvoir de décider de sa légalisation ou pas, je la légaliserais mais je ferais en sorte qu'il y ait de vraies lois et que le cannabis ne soit pas à la portée de tous. Il faut quand même que ça reste un petit truc d'adulte...", explique-t-il avant d'ajouter que, de son côté, il ne fume pas. "J'ai déjà essayé mais mon organisme ne réceptionne pas bien ce genre de truc. Je suis trop stressé, je pense."  

"C'était le moment le plus bouleversant de toute ma vie"

Ce tournage, le comédien s'en souviendra pendant longtemps. Et, pour cause, son premier enfant, une petite fille, est né alors qu'il était en cours. " J'ai eu la chance de tourner un film sur la parentalité (Enorme, ndlr.) avant que ma fille ne vienne au monde. Pour le film, j'ai pris des cours de préparation à l'accouchement. Ca m'a bien aidé pour le Jour J, celui où ma femme a accouché. Je pense que c'est le truc le plus bouleversant que j'ai eu à vivre dans ma vie", explique Jonathan Cohen. " Aujourd'hui, ma fille a un an. Elle commence à marcher et se cogne partout!"