"J’ai tellement honte de moi”, confesse Coumba sur Instagram suite à la diffusion mardi du cinquième épisode de Koh-Lanta La légende. Ce jeudi 30 septembre, la candidate jaune est revenue sur l’élimination de Candice, victime de son vote et de celui de Christelle. “Tu m’as fait confiance et je t’ai trahi, a-t-elle écrit. Cette aventure rend folle, fait perdre la lucidité et je n’ai pas réfléchi.”

Cela fait quatre mois que les aventuriers sont revenus de la Polynésie française et la culpabilité n’a toujours pas disparu, avoue-t-elle. “Il n’y a pas un jour où je n’ai pas regretté mon comportement vis-à-vis de toi”, adresse-t-elle à la candidate de 24 ans éliminée par son vote et contrainte de passer par la case îlot des bannis. “Je ne pourrai jamais rattraper ce que j’ai fait mais je ferai tout pour me faire pardonner et me racheter. Même si cela doit durer toute ma vie…”


Coumba reconnaît ne pas avoir été correcte et même avoir été exécrable avec celle qu’elle appelle “ma poupée”.  Elle implore son pardon. Il est vrai qu’au début de l’aventure, alors que les équipes étaient constituées exclusivement de femmes d’un côté et d’hommes de l’autre, Coumba avait initié et scellé une alliance entre toutes les participantes. Un pacte à toute épreuve, avait-elle insisté.

Mieux, elle avait assuré à Candice comme à Christelle et à Clémence, qu’elle ne mettrait jamais leur prénom dans une urne lors d’un Conseil. Voilà qui explique ses regrets et ses remords.

Fair-play, Candice dit avoir tourné la page de cet épisode qui a fait bondir nombre de fans de Koh-Lanta. Elle s'est exprimée dans les pages de TV Mag : “Je ne suis pas quelqu’un de rancunière, depuis elle est venue s’excuser auprès de moi, elle en avait les larmes aux yeux. Je n’en veux à personne aujourd’hui.”