Après une bonne heure d'émission spéciale, le plateau de Yann Barthès s'est transformé en véritable boîte de nuit.

Ce jeudi soir, c'était le tout dernier "Petit Journal" de Yann Barthès et son équipe sur Canal +, un moment important dans l'histoire de la télévision. «Merci d’avoir regardé “Le Petit Journal”, au revoir Canal+ », ce sont les derniers mots de l'animateur. L'émission était plus longue que d'habitude. Le "PJ Exit" (en référence bien entendu à l'actualité) rediffusait plusieurs séquences d’anthologie dont les moments d'insultes émises par des politiciens ou encore les attaques physiques (du Front national par exemple).




Le Petit Journal s'est permis d'aller à la rencontre de personnalités politiques pour leur demander ce qu'elles pensaient de la fin de l'émission et ce qu'il fallait améliorer. Ainsi, l’ancienne ministre Nadine Morano ne pu retenir un "Bobo gaucho". D'autres comme François Hollande sont un peu moins rancuniers. Le président français a ainsi recommandé de "préserver la liberté, qui est au-delà de l’impertinence", pour la rentrée de Yann Barthès à TF1.

Marraine du premier Petit Journal en 2011, Catherine Deneuve était à nouveau présente (en duplex) pour cette dernière avec un retour sur la fameuse séquence du moment "cigarettes partagées" sur le plateau, mais cette fois en se cachant pour ne plus heurter la direction. Puis, le reporter Martin Weill a fait le tour des plateaux voisins du Petit Journal avec un passage au Cinq à Sept d'Arthur sur TF1 (qui lui-même avait débarqué la veille en direct au Petit Journal avec du champagne). On a pu revoir les moments importants et émouvants de l'émission, comme l'interview de plusieurs personnalités de Charlie Hebdo ou encore l'échange entre un papa et son petit garçon après les attentats de Paris. Enfin, le dernier mot, c'était pour le duo des travestis vedettes. Catherine et Liliane ont rangé leurs affaires, refermer leur sac à main et ont disparu comme par magie, laissant une rédaction vide derrière elles.



Une "dépendaison" qui laisse des traces

Pour cette dernière, Yann Barthès et son équipe avaient le feu vert. Ils en ont donc bien profité, un peu trop peut-être. Après l'émission, le plateau s'est transformé en véritable dancing, à en voir les différentes photos postées sur les réseaux sociaux. Bref, leurs successeurs devront faire un peu de ménage avant d'entamer leur rentrée dans une formule rénovée avec Cyrille Eldin pour nouvel animateur. De son côté, Yann lancera, avec sa société de production Bangumi, deux nouvelles émissions sur les antennes de TF1.