Rien ne va plus pour Pierre Ménès. Le consultant foot de Canal + est lâché de toutes parts depuis la diffusion du documentaire Je ne suis pas une salope de Marie Portolano. Et surtout depuis la révélation des extraits qui n’avaient pas été diffusés par Canal +.

Après l’épisode de la jupe de la réalisatrice, c’est une autre séquence, écartée elle aussi du film, qui a enfoncé le clou, celle dans laquelle Pierre Ménès s’emporte après avoir embrassé de force Isabelle Moreau. Ce sont surtout les mots qu'il utilise pour se justifier qui pèsent contre lui.

Conspué, insulté et même menacé de mort sur les réseaux sociaux, le journaliste sportif a aussi été lâché par l’éditeur du jeu vidéo Fifa dans lequel il apparaît comme commentateur. La branche française d’EA a estimé que la collaboration n’était plus possible en raison des valeurs qu’entend soutenir l’entreprise.

Et les affaires du consultant ne risquent pas de s’arranger vu les informations livrées par L’Équipe. Selon le quotidien sportif, Canal +, au départ accusée d’avoir voulu protéger son journaliste en faisant retirer des passages du documentaire de Marie Portolano, n’entendrait pas laisser les choses en l’état. Des mails auraient été adressés au personnel en interne pour leur assurer que “l’affaire est prise très au sérieux” par la direction. Des sanctions et des rappels à l’ordre auraient déjà eu lieu. Une enquête interne aurait même été lancée indique L’Équipe pour “faire toute la lumière sur cette affaire, et notamment sur certains faits dont (la direction) n’aurait pas eu connaissance par le passé”.