Ce mardi, M6 donnait le coup d'envoi en grande pompe de sa quinzième saison de "La France a un incroyable talent". Grosse nouveauté au tableau? La première de Karine Le Marchand, qui remplace David Ginola, à la présentation de l'émission. Sauf que la célèbre animatrice de "L'amour est dans le pré" côté français n'a pas du tout fait l'unanimité chez les téléspectateurs de M6. La faute à son manque de prestance selon les internautes. " Rendez-nous David Ginola, ce n'est pas possible ce manque de présentation", peut-on lire. Ou encore :" Si on pouvait retirer cette stagiaire Karine Le Marchand à la présentation car là ce n'est pas possible !! Aucune prestance !!"

Une candidate... libertine

Une soirée qui fut donc mouvementée à plus d'un titre. En effet, l'émission connait souvent sont lot de participants cocasses. A commencer cette année par Tiffany Well qui s’est présentée face aux membres du jury composés de Marianne James, Hélène Segara, Eric Antoine et Sugar Sammy. Dans un habit blanc en dentelle, cette gestionnaire de biens immobiliers de 59 ans avait pour ambition d’imiter Mylène Farmer -et de lui ressembler- sur le titre Sans logique. Un passage qui portait donc finalement bien son nom vu qu'il était… sans logique. Non seulement la candidate ne croyait pas en sa proposition mais, en plus, sa danse sortie de nulle part a laissé apparaitre son intimité. De quoi choquer l'assemblée en apercevant que la candidate... ne portait pas de culotte.

La Toile appelle à lui lancer "une grosse tarte lourde dans la tronche"

"Je crois qu’on préfère tous attraper le Covid plutôt que de revoir ce numéro”, balance ainsi l'humoriste Sugar Sammy, sous les huées du public et des autres jurés après la prestation d'une candidate qui se prenait pour une humanoïde. Ou quand un des jurés se laisse aller à une mauvaise blague sur le coronavirus. Stand upper de renom au Canada, Sugar Sammy a pourtant choqué son assemblée et la Toile ne l'a pas râté. "Ça ne choque personne, la réflexion de Sugar Sammy? Je ne trouve pas ça très respectueux pour tous ces gens qui sont morts ou qui luttent contre le Covid”, écrit par exemple une jeune femme sur Twitter. “J’ai pensé la même chose. Ils n’auraient pas dû diffuser ce moment”, répond un internaute. “Ça m’a choqué aussi. Quel manque de respect”, ajoute encore un autre. “J’hésite entre la honte profonde et une grosse tarte lourde dans la tronche." 

Sugar Sammy a beau être le roi de l'impro, sa boutade piquante ne passe pas. La blague de trop ou trop tôt?