Ne vous fiez pas à ses cheveux d’un blond enfantin ni à sa peau de porcelaine. Sous ses traits de poupée Barbie, Malin Akerman cache un tempérament totalement délirant. Que les frères Farrelly n’ont pas manqué de saisir et d’exploiter dans leur comédie, remake de Heartbreak Kid (1972) un tout petit peu plus épicé que l’original. “Quand on m’a envoyé le scénario”, nous expliquait l’actrice, de passage au Festival du Cinéma américain de Deauville, “avant même de le lire, je pensais qu’ils me proposaient le rôle tenu à l’époque par Cybill Sheperd. Puis, je l’ai lu. Puis, j’en ai discuté avec Bobby et Peter et quand ils m’ont dit qu’ils me voyaient dans le rôle de Lila, j’ai sincèrement cru qu’ils plaisantaient.

C’est que la Lila en question est tout sauf glamour : elle ronfle – cloison nasale détruite par un abus de cocaïne –, ne referme pas la porte derrière elle quand elle va (bruyamment) aux toilettes (bienvenue chez les Farrelly), elle s’empiffre, elle n’en fait qu’à sa tête… “Mais tout ça après le mariage”, souriait-elle, comme si, des mois après le tournage, elle était toujours ravie de tour pendable qu’elle avait joué à son mari de comédie. “Ça nous est arrivé à tous, non, de trouver une personne absolument fabuleuse, lors d’un premier rendez-vous, parce qu’on la regarde avec les yeux de l’amour. Et puis, au fil du temps, de comprendre qu’en fait, on est en face d’un parfait abruti. Ou, à tout le moins, en face de quelqu’un qui ne nous plaît pas tant que ça.” Après avoir cherché l’approbation de nos collègues masculins, tombés sous son charme, elle poursuivait : “En général, ce sont les garçons qui ont des rôles extrêmes comme celui-ci. Du coup, j’ai sauté sur l’occasion : ce n’est pas tous les jours qu’on peut se permettre ça !

Née à Stockholm mais élevée à Toronto dès l’âge de deux ans, Malin Akerman a commencé en tournant des spots publicitaires et en faisant des photos de mode. “Puis, on m’a invité dans l’une ou l’autre série télévisée, en guest star, et j’ai commencé à mordre à l’hameçon.” Depuis, bien de l’eau a coulé sous les ponts et si la belle Malin est encore apparue dans quelques comédies, c’est la télé qui l’a happée. Elle a notamment fait partie de l’équipe du Childrens Hospital. Et elle a surtout été l’épouse parfaite et mal aimée de Damian Lewis dans la formidable série Billions.