Télévision Stéphane Vanhandenhoven et Julien Cohen ont offert un fauteuil roulant flambant neuf à Léo qui se l’est fait voler.

Jeudi dernier, alors qu’il était installé à la terrasse de la Brasserie ardennaise, à Durbuy, Léo, un jeune garçon de 12 ans atteint d’un handicap moteur, s’est fait voler son fauteuil roulant par des gens malintentionnés. Le père de Léo lance alors une "bouteille à la mer" demandant, sur Facebook, aux bonnes âmes de ramener le fauteuil à son propriétaire si celles-ci l’apercevaient…

Le post, publié sur le réseau social, a rapidement vu son nombre de vues se multiplier, au point de faire réagir Stéphane Vanhandenhoven, acheteur belge d’Affaire conclue et propriétaire de la boutique Apostrophe&Co à Bruxelles. Très vite, celui-ci téléphone à son camarade de télé, Julien Cohen, également acheteur dans l’émission de Sophie Davant, pour aider Léo et sa famille. "Avec Julien, on a décidé de réparer l’incident en achetant une nouvelle chaise à Léo, explique Stéphane Vanhandenhoven. On voulait mettre notre notoriété, bien qu’éphémère, au profit d’une cause qui en vaut la peine et qui fait réfléchir. L’idée est de rappeler à tout le monde d’être plus bienveillant avec son voisin."

"J’ai téléphoné aux parents de Léo et bien vu leur détresse. Ce n’est pas un fauteuil que l’on trouve partout. C’est un fauteuil roulant évolutif, fait sur mesure et comportant beaucoup d’accessoires. Il n’est donc pas donné. La marque de la chaise roulante a fait un énorme geste en faisant une ristourne de 50 % sur le prix initial. Avec Julien, nous avons offert les 1 500 euros qu’il manquait", continue l’acheteur qui remettra l’enveloppe contenant la somme offerte à Léo et sa famille, ce mardi, 16 heures, devant la brasserie où s’est déroulé le vol. "On aurait bien voulu venir avec le nouveau fauteuil roulant mais il ne peut pas être conçu en quelques jours. Nous l’avons commandé mais il n’arrivera que dans un mois. Nous donnerons l’argent qu’il faut pour l’acheter, en mains propres, à Léo."

Si Stéphane Vanhandenhoven sera de la partie, ce mardi, ainsi que plusieurs candidates à Miss Belgique - de passage à Durbuy pour une journée détente -, Julien Cohen, quant à lui, sera aux abonnés absents. "J’aurais bien voulu être présent mais, malheureusement, ce ne sera pas possible", nous confie celui qui suivra l’événement du fin fond de la France, là où il dédicace, pour le moment, son livre La vie est un jeu. "Je suis toutefois content d’avoir pu contribuer au bien-être de Léo qui ne mérite pas du tout ce qui lui est arrivé."