" Qu’est-ce que l’amour ? Le coup de foudre existe-t-il vraiment ? Quels sont les mécanismes qui nous font tomber amoureux ?, énonce, en piqure de rappel, le service public belge au sujet de son programme de dating. The Love Experiment , comme son nom l’indique, c’est l’émission made in love de la RTBF qui propose à des célibataires de rentrer dans une « love box » et de répondre à 36 questions, au terme desquelles, nos participants ont des chances de tomber amoureux." A l’issue de l’expérience, chacun décide s’il a envie de revoir l’autre ou pas.

À la base de ce concept? L’expérience scientifique menée par Arthur Aaron, un éminent professeur de psychologie d’une Université de New York qui, en 1997, convie ses étudiants à une expérience inédite. En effet, il soumet 36 questions à plusieurs binômes pour tenter de comprendre les mécanismes qui permettent de créer de l’intimité entre deux êtres. Lancée en octobre dernier, la saison 1 de The Love Experiment, agrémentée d'une série de capsules explicatives autour de l’univers du love, avait déjà beaucoup fait parler d'elle. Que ce soit chez nous ou en France.

Du changement coquin... à la The Voice

En plus de passer à une horaire plus "érotique" (du mercredi soir au samedi à 22 heures), la saison 2 de The Love Experiment -qui débarque le 20 mars sur Tipik- va corser un peu les renocntres entre célibataires. "The Love Experiment accorde une nouvelle arme redoutable à tous les participants : la Love Bombe , explique la RTBF. Ainsi, chaque participant souhaitant déstabiliser son prétendant, peut sortir, à tous moment, la carte de la Love Bombe et ainsi le soumettre à un challenge : sous forme de question ou sous forme d’action, le partenaire devra s’exécuter pour continuer la partie." 

Mais ce n'est pas tout. " Si l’amour rend aveugle, pourquoi ne pas essayer dés le départ de tenter l’expérience ?, conclut le communiqué. The Love Experiment va encore plus loin et propose à certains couples de répondre aux 36 questions à l’aveugle, c’est-à-dire, sans voir à quoi ressemble son ou sa partenaire." Bref, on se croirait dans un The Voice, dans les auditions à l'aveugle (Blinds), en mode "Love is in the air".