Comme on vous l'annonçait vendredi dernier, rien ne va plus pour Ary Abittan, le tourneur de son one man show lui réclamant plusieurs millions d'euros. 

Ce dimanche, dans les colonnes du Parisien et en vue de la sortie de son film ce mercredi, Claude Lelouch a expliqué pourquoi il a décidé de garder les séquences où apparaît l’acteur mis en examen pour viol depuis le 2 novembre dernier. "Évidemment, les décideurs nous ont dit : ‘Il faut changer…’ On m’a dit : ‘La télé n’achète plus de films avec Ary Abittan’", balance le cinéaste, qui a toujours refusé de retirer le comédien de 47 ans de son film L'amour c'est mieux que la vie. 

"Je suis un ami fidèle"

"Vous vous rendez compte ?, poursuit le cinéaste au Parisien. Je ne vais pas écouter ces choses-là. En plus, moi, je suis un ami fidèle. Mes amis peuvent compter sur moi quand ils vont mal. En ce moment, ce qu’Ary vit, c’est un cauchemar". Claude Lelouch se dit "très malheureux de ce qui arrive. C'est un garçon que j'aime beaucoup et qui me fait rire". Le célèbre réalisateur de 84 ans ne se prononce toutefois pas sur les accusations graves qui pèsent sur l’acteur. "Je crois en la justice. Pour l’instant, la présomption d’innocence doit jouer. S’il a fait des conneries, il faut qu’il soit sanctionné. Mais l’amitié, c’est un mot qui a du sens. Donc, il n’est pas question que je coupe une scène."