Après Claude, c’est au tour de Laurent Maistert, l’autre finaliste de Koh-Lanta : La légende de s’adresser à ses détracteurs. Pris pour cible et accusé d’avoir participé aux repas clandestins qui ont conduit à ce que cette édition anniversaire n’ait pas de vainqueur, l’aventurier a mis les points sur les i dans un long message posté sur les réseaux sociaux mais aussi à travers une story sur Instagram.

Dans cette dernière, il montre combien l’aventure a été physiquement rude pour lui. Il se présente tel qu’il était en arrivant en Polynésie française et tel qu’il en est reparti. Avec des kilos en moins. 9 très exactement lorsqu’il a pu se peser juste avant les épreuves d’orientation et des poteaux. “On voit quand même que j’ai bien morflé !”, avait-il dit en se voyant dans le miroir, alors que les polémiques sur les tricheries n’étaient pas encore de mise en dehors de l’élimination de Teheiura.

Dans son post, Laurent Maistret rend hommage à Claude, “car, quoi qu’on en dise, c’est lui le gagnant de ce Koh-Lanta : La légende (victorieux au dépouillement des votes qui a été invalidé par Denis Brogniart et la production, ndlr.).” Il n’a pas non plus oublié de saluer l’exploit d’Ugo, “ce Phénix au parcours formidable”.

Soucieux de laisser derrière lui les propos de la presse à son encontre, il affirme qu’il en faudra beaucoup plus pour l’arrêter. “L’aventure continuera toujours pour moi et toujours avec le sourire.” Parce que, explique-t-il, sa victoire est ailleurs. “Ma plus grande fierté n’est pas d’avoir gagné les poteaux et d’être allé jusqu’au bout. […] J’étais venu pour partager des émotions, pour m’éclater, pour rencontrer des gens, pour passer des moments inoubliables, pour répandre ma bonne humeur et pour tenter de faire oublier aux autres les difficultés”, écrit-il. Et il ajoute qu’il est aussi parti pour oublier la tristesse qui était la sienne suite au décès de sa maman. Des objectifs qu’il estime remplis : “Ma victoire a été de vous montrer que, même dans les moments difficiles, nous pouvons être heureux.”