Télévision Après quelques jalousies de ses collègues et une suspension de l’Ordre des vétérinaires, Dr Cath est de retour sur le petit écran.

"Rendre heureux des animaux en souffrance, tel est le défi que se lance Dr Cath, annonce RTL-TVI. "En effet, chaque semaine, la célèbre vétérinaire tente de trouver un nouveau foyer à des chiens errants, des chats abandonnés mais aussi des poneys, des cochons ou encore des lamas. Dr Cath sillonne la Belgique et donne de sa personne pour rendre à ces animaux le respect et l’amour qu’ils méritent. Un nouveau rendez-vous plein de douceur et d’optimisme."

"Je suis très contente de revenir sur RTL-TVI, nous confie celle qui avait été suspendue de ses fonctions par l’Ordre des Vétérinaires pendant un mois en 2016 pour des raisons étrangères à son émission. Tous les fans m’attendaient et moi, j’attendais avec impatience ce genre d’émission."

En effet, si la célèbre vétérinaire montoise Catherine Dufrane est revenue - malgré les jalousies de ses collègues - sur le petit écran, c’est pour une simple et bonne raison. "Parce que la proposition était différente, souligne la star de l’ancienne émission Dr Cath&Co. Si j’ai accepté de faire le numéro 2 de Pas si Bêtes diffusé en septembre (le premier épisode datait d’octobre 2018, à l’occasion de la journée mondiale des animaux, NdlR) et ce Mission adoption , c’est parce que c’était en dehors du cadre de mon travail et surtout de mon cabinet. C’est une autre émission, même si je reste avec ma mentalité et mon esprit de véto."

La véto préférée des mamies

Après cette émission one shot de Pas Si Bêtes 2 avec Thomas Van Hamme (qui avait été enregistrée avant son congé sabbatique), les téléspectateurs de RTL peuvent donc encore revoir leur Dr. Cath à l’œuvre (la RTBF, elle, a sa série Chiens et chats sans collier tourné depuis le refuge du même nom). "C’est encore un autre concept complètement différent", glisse la vétérinaire qui tient les rênes de ce Mission adoption qui évoque le fléau des milliers d’abandons d’animaux. "De la maltraitance, il y en a ici aussi, en Belgique. Pas besoin d’aller ailleurs pour voir ça…" Sa force ? "Mon côté à l’écoute et simple fait que je suis fort appréciée par le public et plus particulièrement des mamies", sourit celle dont les anciennes émissions sont aussi diffusées en France sur 6ter. "On m’a fait des propositions d’émissions à Paris mais, à partir du moment où j’avais un contrat avec RTL, j’ai dit non. Je suis fidèle et je le reste."