Kaboom est mon tout premier single", se réjouit la Bruxelloise de 12 ans qui avait été jusqu’aux battles dans l’équipe de Patrick Fiori à The Voice Kids France, en 2019. " Il parle de l’école, de la pression qu’on y subit ou encore des peurs et d’angoisses liées à l’environnement scolaire. "

Si Julia chantait souvent en anglais dans le télécrochet (et n’a "pas trop eu de nouvelles" de son coach depuis), elle a voulu écrire et composer le morceau en français avec son papa et sa professeur de chant Lubiana, bien connue en Belgique. "Pour moi, Kaboom, c’est avoir son monde à soi, explique la jeune fille qui a un message à faire passer aux jeunes. On a tous besoin d’un exutoire. Et mon Kaboom à moi, c’est la danse et le chant. Ce sont mes passions." Julia suit des cours de danse depuis 7 ans avec la célèbre chorégraphe belge Joëlle Morane.

Le fait de déconnecter de la pression est vital pour elle qui est très active en dehors de l’école. " Elle a besoin de s’évader dans son univers musical et artistique, nous glisse sa maman. C’est ce qui lui permet de supporter le reste." À savoir la gestion du stress et celui généré par les réseaux sociaux. "Si son monde à elle est la musique et l’art, elle est aussi consciente que ce temps pris pour ses passions, c’est du temps qu’elle gagne à ne pas être sur les réseaux sociaux, souligne sa maman. C’est aussi le message que j’ai à faire passer aux parents. Occupez vos enfants de façon saine plutôt que de les laisser être attirés par la folie et les dérives parfois dangereuses (Squid Game, NdlR) de ces réseaux."

Julia aimerait sortir un album si l’occasion se présente. Ce week-end, elle va tourner un clip chez elle. "On va décorer le jardin, j’ai hâte !" Sortie prévue en novembre.