Télévision

À 48 heures de la rentrée du Grand Journal, la liste des chroniqueurs est complète.

La plupart des anciens resignent pour la nouvelle mouture. Jean-Michel Apathie s’occupera toujours de la politique, avec Jeannette Bougrab (secrétaire d’État sous Nicolas Sarkozy). Le comédien Arié Elmaleh (compagnon de Virginie Ledoyen et frère de Gad) sera en charge d’une nouvelle minisérie dans la même veine que Bref. On retrouvera aussi le chroniqueur décalé Chris Esquerre, les journalistes Hélène Jouan (France Inter) et Karim Rissouli. Sébastien Thoen proposera une capsule d’humour, Doria Tillier s’occupera de la météo et Augustin Trapenard parlera bouquins. Par contre Mouloud ne rempile pas.

Dans les premiers invités, on cite déjà quelques pointures, notamment des Belges. Benoît Poelvoorde, François Damiens ou encore Stromae auront les honneurs du Grand Journal. Ainsi que Louise Bourgoin, Gérard Lanvin ou Woody Allen.

Le nouveau Grand Journal n’aura plus grand-chose à voir avec la version de Michel Denisot. D’ailleurs, lorsqu’on a proposé à Antoine de Caunes de reprendre l’émission, il n’était pas emballé, jugeant le talk "trop compartimenté. Les séquences s’enchaînaient à la vitesse du son, personne n’avait le temps de parler. Les chroniqueurs étaient sagement assis en rang d’oignons à attendre qu’on leur donne la parole", expliquait-il. L’animateur annonce donc la couleur sur sa vision de la présentation : "Michel était plus calme et flegmatique, il la jouait à l’ancienne." L’ex-complice de Garcia veut un Grand Journal plus déjanté et divertissant. "J’ai surtout envie que ça brasse, que ça vive ! Que la parole circule, qu’on s’amuse, que Le Grand Journal , ce soit un peu le bordel", expliquait le fils de Jacqueline Joubert.

Le programme sera toujours divisé en 2 parties, la première traitera de l’actualité, de politique et de société. La seconde se rapprochera des late shows américains et sera entièrement scénarisée et centrée autour de l’invité.

Reste à savoir si la mayonnaise va (re)prendre, après 18 ans d’absence de De Caunes sur Canal. Cette saison, il y aura en effet des talkshows en début de soirée sur presque toutes les chaînes. Même sur D8, la petite sœur de Canal+, où Cyril Hanouna continue son Touche pas à mon poste. Ce dernier a d’ailleurs déjà dit tout le mal qu’il pensait de cette concurrence : "Je pense que c’est une énorme erreur, de faire du neuf avec du vieux", juge celui qui semble craindre qu’on touche à son poste !