Télévision Un mauvais cliché du présumé terroriste a été diffusé des semaines durant...

Activement recherché depuis janvier 2016, Reda Kriket aurait pu ne jamais se faire coincer. En cause, une mauvaise photo censée le représenter a circulé pendant plus de deux mois. Les conséquences sont gravissimes pour le ministère de l'Intérieur puisqu'un homme présumé innocent a été recherché et pris à tort pour le dénommé Reda Kriket. Comme le dévoile Le Petit Journal (diffusé sur Canal + et présenté par Yann Barthès), cela induit donc que le visage exposé sur l'alerte officielle de recherche, et repris par de nombreux médias, n'était absolument pas le bon.

Même si l'information n'a pas été confirmée par le ministère, l'homme lésé dans cette histoire pourrait porter plainte afin de demander réparation auprès de l'Etat et des supports d'information qui ont partagé l'alerte de recherche en question.