Sept semaines se sont écoulées depuis le lancement de cette onzième saison de The Voice, la plus belle voix. Ce samedi, c’était la dernière audition à l’aveugle sur TF1, une étape déterminante qui permet ou non aux talents venus se présenter d’intégrer une équipe et donc de faire partie intégrante du télécrochet.

Avant le démarrage des Battles, samedi prochain, jetons donc un œil aux talents belges qui ont séduit le jury et qui ont remporté leur ticket pour la suite de l’aventure. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Quelle équipe ont-ils intégrée ? Debriefing.

Pauline Nagy

Pour Pauline, la chanson, c’est une histoire de famille. Depuis son plus jeune âge, la Namuroise de 19 ans partage cette passion avec son frère aîné, Samuel, ancien candidat de The Voice Belgique. C’est d’ailleurs ensemble qu’ils se sont présentés aux Auditions à l’aveugle du télécrochet français. Mais pour évoluer séparément. Si Samuel est malheureusement rentré bredouille, Pauline, elle, a décroché son ticket pour la suite de l’aventure en interprétant "Utile" de Julien Clerc. Avec Vianney, son coach, la jeune femme espère atteindre des sommets dans The Voice et rendre fier son frangin.


Axel Hirsoux

Depuis sa participation à The Voice Belgique en 2013, Axel Hirsoux s’est fait un nom sur la scène belge. Et pour cause, le Carolo a été choisi pour représenter nos couleurs à l’Eurovision l’année suivante. Mais, des années plus tard, le jeune homme n’arrive pas encore à vivre de sa passion. En participant à The Voice , la plus belle voix, il espère se faire remarquer par les plus grands et donner un coup de boost à sa carrière. Ne voyant pas les fauteuils se retourner pendant son interprétation de "Tout l’univers" de Gjon’s Tears, Axel Hirsoux pensait que l’aventure était d’ores et déjà terminée pour lui. Mais, à la dernière seconde, Marc Lavoine a renversé la tendance. Le Belge à la voix puissante est enfin dans la course.


Chérine Mroue

Jamais deux sans trois pour Chérine. Après avoir participé à The Voice van Vlaanderen en 2017 et The Voice France en 2019, l’Anversoise retente sa chance au télécrochet français. La raison ? Elle adore la France et aimerait y poser définitivement ses valises. Sa reprise de "Driver License" d’Olivia Rodrigo a fait l’unanimité au sein du jury. Très émue, la jeune femme décide, après beaucoup d’hésitations, de suivre son cœur et de rejoindre l’équipe d’Amel Bent.