Le traditionnel concert des Enfoirés, organisé chaque année au profit des Restos du coeur a en effet réuni, ce vendredi 4 mars 2022 sur TF1, 6 940 000 téléspectateurs en moyenne selon les chiffres de Médiamétrie. L'année dernière, c'était plus de 8 130 000 de téléspectateurs rivés devant leur écran. S'il s'agissait de la meilleure audience de la soirée, le recul est nette comparé aux 10 dernières années. C'est, en effet, la pire audience pour un concert des Enfoirés sur les dix dernières années.

Comme l’an dernier, TF1 a procédé à une diffusion en deux parties du concert: jusqu’à 22h40, Un air d’Enfoirés a diverti 7.970.000 téléspectateurs en moyenne (37,2% de PDA) puis 5.910.000 (39,7% de PDA) jusqu’à 23h35. L’année dernière, la première partie, jusqu’à 22h45, avait réuni 9.248.000 téléspectateurs en moyenne (38,3% de PDA) et la seconde, jusqu’à 23h50, un peu plus de 7 millions de téléspectateurs en moyenne (47,2% de PDA).

Une audience historiquement basse

Depuis 2012, les Enfoirés rassemblent toujours mais le nombre de téléspectateurs s’effrite d'année en année malgré la mobilisation de plus en plus grandes des artistes (sauf Jean-Jacques Goldman parti en 2016). Il y a dix ans, ce même rendez-vous rassemblait plus de 12 670 000 millions de téléspectateurs. Le record était l'année suivante, en 2013, avec plus de 12 723 000 téléspectateurs en moyenne (52,7 % de part de marché). Et puis, entre 2014 (12 199 000 téléspectateurs en moyenne pour 52,2 % de part de marché) et 2020 (8 768 000 téléspectateurs en moyenne soit 44,2 % de part de marché), la différence est nette. En 2015, les Enfoirés rassemblaient 10 769 000 téléspectateurs en moyenne (47,6 % de part de marché), puis un regain de forme avec 11 096 000 téléspectateurs en moyenne (50,2 % de part de marché) en 2016 avant de retomber en 2017 à 10 067 000 téléspectateurs en moyenne (45,6 % de part de marché). Puis la chute a continué avec 9 690 000 téléspectateurs en moyenne (45,2 % de part de marché)en 2018 et 8 905 000 téléspectateurs en moyenne (44,4 % de part de marché) en 2019.

Pire, selon le média 20 minutes, les Enfoirés 2022 ont "atteint leur plus faible niveau depuis 1995"