Des explications à découvrir en vidéo!

Dans le Grand Journal de ce jeudi, face à Eric Dupont-Moretti, Maïtena Biraben (qui i a succédé à Antoine de Caunes à la présentation) avait choqué la toile en affirmant que le Front National tenait un "discours de vérité". (Séquence à revoir en vidéo ici)

Ce vendredi soir, et face au scandale, elle a réagi en ouverture du Grand Journal. Après avoir salué ses chroniqueurs, Maïtena Biraben est entrée dans le vif du sujet. "Hier, dans mon interview, j'ai utilisé à propos de Front National l'expression 'discours de vérité'. Il était question de la forme, pas du fond. Et ça été sans ambiguïté pour Eric Dupond-Moretti, qui en a d'ailleurs témoigné ce matin. Je l'en remercie".

L'animatrice a poursuivi ses justifications, mais sans jamais s'excuser. "J'aurais pu dire 'un discours cash', 'un discours anti-langue de bois', c'était évidemment le propos de l'émission. J'ai dit 'un discours de vérité'. Alors pour éviter tout nouveau raccourci, je vous renvoies au replay sur Canal+.fr"

Enfin, Maïtena Biraben a taclé ses détracteurs, ses "confrères' qui l'ont critiqué dans les médias. "Merci à vous de suivre avec autant d'attention mes émissions, et donc mes interviews. Mais s'il vous plaît, n'hésitez pas à être un tout petit plus détendus quand même".