Invité pour la promotion de son spectacle, "Un soir de gala", l'humoriste de 34 ans a osé une blague que beaucoup qualifieront de mauvais goût. Le Français qui est en spectacle au Bouffes du Nord, subit des annulations, aléas de la pandémie, chaque soir de représentation.

"En raison de la chienlit de coviderie (!) des gens annulent leur venue et donc des places seront chaque soir remises en vente. Le Covid des uns fait le billet des autres, comme dit le proverbe. Appelez le théâtre ou venez au guichet ! Et si moi je chope le Covid c'est Jerôme Commandeur qui me remplace (faux)", écrit le comédien sur son compte Instagram expliquant que des places se libèrent tous les jours.

C'est alors qu'il tente une vanne qui ne va pas avoir l'effet escompté. Ce lundi soir, on apprenait en effet la triste nouvelle concernant Igor Bogdanoff, décédé six jours après son jumeau Grichka. Vincent Dedienne a alors fait ce lien pour tenter sa blague, qui a créé un moment de malaise sur le plateau d'Anne-Elisabeth Lemoine.


"Bah oui, par exemple, y a des Bogdanoff qui meurent... Non pardon, on n'a pas le droit de dire ça. Non mais je veux dire, il y a plein de gens qui annulent à cause du Covid", a lancé Vincent Dedienne créant un moment de silence et de regards entre les personnes présentes sur le plateau. Des propos qui ont choqué l'un des proches des jumeaux Bogdanoff, Cyril Hanouna.

Quelques minutes avant la "blague" de l'humoriste, le présentateur de TPMP annonçait non sans tristesse la mort d'un ami, Igor Bogdanoff. A peine l'émission terminée, Cyril Hanouna a pris connaissance de la séquence et a aussitôt réagi sur son compte Twitter. "Je finis l'émission je vois ça ! Mais quelle honte! La différence entre ce gars et les Bogdanoff c'est le respect des autres et la classe. Choqué outré dégoûté ! J'espère qu'il s'excusera pour la famille et les proches", écrit-il. 

Au moment d'écrire ces lignes, l'humoriste n'a pas présenté les excuses attendues par Cyril Hanouna.