Télévision L’animatrice vedette de la RTBF propose dans son stand, installé à Stockel jusqu’à la fin du week-end, ses accessoires pour chiens.

Non, vous n’avez pas rêvé, si vous êtes passé par le marché de Noël de la place de Stockel. C’était bien elle : Maureen Louys, en chair et en os ! Pas un sosie. Ni une caméra cachée en vue d’une émission de fin d’année de la RTBF (même si Jean-Louis Lahaye, le farceur de service, devrait passer par là dans les prochains jours…). L’animatrice vedette de la chaîne publique a bien endossé son pull de laine et son bonnet de père Noël, abandonnant sa tenue pailletée de The Voice - dont les battles sont en plein tournage -, pour s’installer dans son stand, sur le marché local. "C’est une façon de fêter aussi la première année de Who’s that dog (la marque d’accessoires pour chiens qu’elle a créée, NdlR), s’enthousiasme Maureen, épaulée par quelques amis et son compagnon, Raphaël Charlier.

Bien installée , se réjouit-elle, entre un artisan de savon et quelques stands de saucissons, l’animatrice part enfin à la rencontre d’autres passionnés des animaux. "En fait, les organisateurs de ce marché de Noël, qui propose des produits belges, étaient déjà venus vers moi l’année dernière". À cette époque, Maureen commençait à lancer ses créations - 100 % faites main ! - de colliers pour chiens. "C’est la première fois, avec ce stand, que j’ai un contact direct avec les gens. J’ai des points de vente, le site internet, mais je n’ai jamais l’occasion de discuter comme ça. Ici, les gens me montrent des photos de leurs chiens…" Des visiteurs qui, forcément, s’étonnent aussi de trouver la présentatrice de The Voice Belgique dans ce grans décor de Noël : "Ils ne me reconnaissent pas toujours. Ou alors ils disent : ah, c’est vous ?"

Le week-end dernier, Maureen Louys se consacrait encore à une tout autre activité, sur le plateau du télécrochet de la RTBF (qui débutera en janvier sur La Une) : "Oui, on peut dire que je fais un grand écart assez impressionnant entre la télé et mon petit magasin de Noël. Mais c’est ça la vie je trouve ! Je ne me suis jamais sentie aussi épanouie qu’avec mes deux activités".

Si jouer - pour de vrai - au magasin ravit Maureen, elle n’est pas prête pour autant à abandonner son métier d’animatrice. "Un petit magasin comme ça pour les fêtes, c’est très gai, mais je n’envisage pas d’ouvrir une boutique dans l’immédiat. J’aime toujours autant me retrouver sur un plateau de télé. Avant de faire de la télé, j’avais ma petite boîte, avec ma marque de bijoux. C’est un truc qu’on a en nous chez les Louys !"En plus d’une grande dose d’enthousiasme!

© D.R.