La cérémonie qui récompense le meilleur du pire de la télé belge - organisée par Nostalgie - a décerné un prix à l’animateur des Orages de la Vie.

Après quatre ans d’absence, la cérémonie qui récompense le meilleur du pire des médias belges francophones était de retour ce 31 janvier 2019, à l’occasion d’une grande cérémonie à Bruxelles.

Au menu ? Une volée de piques adressées au PAB (paysage audiovisuel belge), le tout dans une ambiance plus détendue et bon enfant que les Gérard de la télévision en France. "À l’instar des César ou des Victoires de la musique qui récompensent les professionnels du cinéma ou de la musique, les Mouches d’or s’amusent à tester le second degré du petit monde médiatique francophone de notre pays."

Un exemple de catégorie de cette 6e édition ? "La Mouche d’or de l’animatrice qui a plus de followers sur Instagram que de téléspectateurs." Un prix a été décerné à… Jill Vandermeulen de RTL-TVI. Une dizaine de trophées ont été remis dans des catégories aussi décalées que rigolotes, voire un brin méchantes avec la Mouche d’or de "la série belge qui a donné envie à Netflix de répertorier Derrick dans la catégorie Action" qui a été décernée à… Champion (RTBF).

Un palmarès moucheté

"La Mouche d’or de l’émission feel good qui met d’humeur légère, joyeuse et guillerette parce que c’est vachement important en ce moment d’aimer son prochain, même s’il a découpé sa femme a été décernée à… Pascal Vrebos pour Les enfants de Cupidon en immersion chez les échangistes !"

Présentée par Hugues Hamelynck, animateur du 16 h-19 h sur la radio Nostalgie et par Camille Delhaye qui présente quotidiennement le Journal de la Télé, la cérémonie a également été retransmise en direct sur BX1. Entre quelques petites piques bien senties (La Mouche d’or de "Avec ça, on va tuer Netflix" décerné à La Trois), drôles ("L’émission qui œuvre quotidiennement pour l’égalité des sexes" revient à Max et Vénus) ou réaliste ("L’émission qui ferait bien d’aller s’acheter une montre" a été donné à 20h02), la cérémonie a surtout retenu l’attention par le trophée décerné à Stéphane Pauwels qui est sorti des radars télévisuels depuis ses démêlés avec la justice. En effet, la Mouche d’or "Un titre, un destin" a été décernée aux Orages de la Vie "pour Stéphane Pauwels, sa vie, son œuvre…" Quant à son ami et ancien acolyte de RTL, Thibaut Roland, il est lui aussi reparti avec le prix doré de "l’animateur qu’on voit partout mais on ne sait jamais dire dans quoi".

Aucun dérapage n’a été enregistré durant la soirée où certains sont même venus chercher leur trophée en personne. La Mouche d’or du "plus beau dérapage d’un chroniqueur de C’est pas tous les jours dimanche" a pourtant été décernée à non pas une mais trois personnes : Alain Raviart, Emmanuelle Praet et Michel Henrion. La télé belge ? Un bêtisier à elle toute seule, en somme !

Retrouvez le palmarès complet sur nostalgie.be. Et la cérémonie est à revoir ce vendredi soir sur ACTV, Canal Zoom, Télé MB, TV Lux, VEDIA, Télésambre, MATélé et RTC.