L’expression "C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes" prend tout son sens quand il s’agit de Michael Youn. En dépoussiérant son Morning Live, après vingt ans d’absence, et en le rebaptisant le Morning Night, le trublion a eu le nez fin. Son mégaphone a, en effet, trouvé écho outre-Atlantique puisque le divertissement sera bientôt adapté aux États-Unis.

C’est le studio d’émissions de divertissement américain Spoke Studios, connu notamment pour produire Hell’s Kitchen avec Gordon Ramsay, The Real Housewives ou encore American Restoration, qui a racheté les droits du Morning Night. L’émission version US s’intitulera The Big Crazy Game Nigh t et verra s’affronter deux équipes de célébrités sur une série de challenges "loufoques et irrévérencieux. Du karaoké où les paroles ont été changées à la diffusion de vidéos gênantes ou grinçantes sans avoir l’autorisation de rire.", explique le site de Deadline avant d’ajouter que "l’artiste gagnant de chaque épisode obtiendra un temps d’antenne précieux immédiatement après l’émission, tandis que les perdants seront punis de manière amusante."

Ces jeux français qui ont du succès à l’étranger

Michael Youn, que l’on retrouve ce dimanche dans le téléfilm Enfance volée sur La Une, n’est pas le seul animateur à voir ses émissions s’exporter. Dans ce domaine, Olivier Minne occupe la première place du podium. Fort Boyard est l’un des jeux télévisés les plus adaptés dans le monde entier. Pas moins de 31 pays ont leur version de l’émission, de l’Algérie à la Corée du Sud en passant par l’Argentine, la Suède ou encore le Liban. Le décor étant difficilement exportable, les aventuriers de ces derniers se rendent donc en Charente-Maritime pour tourner leur propre Fort Boyard.

De son côté, Tout le monde veut prendre sa place, jeu phare de Nagui sur France Télévisions, vit sa vie au Japon en Espagne, en Chine ou encore au Royaume Uni (pour ne citer qu’eux) sous le nom d’Hold on to your seat.