Après plusieurs mois de convalescence, Michel Drucker est de retour sur son fauteuil rouge depuis le 28 mars. Ce dimanche, l'animateur de 78 ans a profité de la présence du célèbre nutritionniste Jean-Michel Cohen sur le plateau de Vivement dimanche prochain pour s'exprimer autour de sa maladie.

Pour rappel, en septembre dernier, Michel Drucker a été hospitalisé pour une septicémie, puis pour une opération du cœur, un triple pontage coronarien. Un pontage qu'il a dû subir après que les médecins lui aient diagnostiqué une infection bactérienne.  "J'ai traversé une période assez fascinante. Vous m'avez gentiment appelé pour me remonter le moral, lance le célèbre animateur en regardant Jean-Michel Cohen. "J'ai perdu 11 kilos. 11 kilos quand on en pèse 72, c'est considérable. Et quand je me suis vu pour la première fois plus que maigre, une espèce de pantin, j'étais vraiment une espèce de marionnette, j'ai vu ce que c'était la maigreur ! Je me suis fait peur !"

Le nutritionniste répond alors à Michel Drucker: " La maigreur, chez quelqu'un qui est hospitalisé, elle s'associe à la faiblesse ! On ne maigrit pas simplement de la graisse", déclare-t-il en obtenant l'acquiescement de Michel Drucker. "Et puis on perd tous ses muscles…"

Jean-Michel Cohen poursuit en évoquant la perte musculaire. "Quand ils se lèvent, alors que leur tête marche bien, qu'ils ont été hospitalisés, qu'ils sont guéris, les gens ne comprennent pas que les jambes ne les portent plus ! C'est ce qui fait la différence entre un bon et un mauvais régime."