C’est une fin de carrière plutôt morose que risquait de vivre Michel Lecomte, censé partir à la retraite à la fin du mois d'août. A cause de la crise sanitaire, le directeur des sports de la RTBF, s’est vu privé de plusieurs événements sportifs majeurs comme Roland Garros mais aussi et surtout l’Euro de football 2020 où tous les rêves étaient permis pour les Diables Rouges. Finalement, la RTBF et le journaliste ont décidé de jouer les prolongations. Ce dernier ne quittera pas ses fonctions à la fin de l'été mais en décembre prochain, il aura donc l'occasion d'effectuer son jubilé journalistique. "J'ai dit à la RTBF que j'étais à sa disposition donc je reste jusqu'en décembre mais après, je ne jouerai pas les prolongations."

D'après nos informations, la RTBF n'aurait pas encore trouvé le successeur de Michel Lecomte. Un appel à candidatures à été relancé à l'interne et à l'externe afin de trouver le profil adéquat. Un nom est attendu pour la fin du mois d'août prochain. Ce qui permettra d'assurer la transition. De son côté, Michel Lecomte promet d'épauler son successeur qui ne prendra les commandes du service des sports qu'au début de l'année 2021. "Je m'assurerai que l'héritage soit transmis au mieux",dit-il.

Le journaliste précise qu'il n'a pas son mot à dire quant au choix de son remplacant. "Je ne suis pas dans la procédure et c'est bien mieux comme ça", confie-t-il avant de lister les atouts qu'il faut avoir pour exercer sa fonction. "C'est un métier à plusieurs facettes. J'ai toujours dit que c'était un peu comme être le patron d'un PME. On doit à la fois gérer le budget, le management mais également encourager les projets et avancer en donnant la priorité au digital. Le chef des sports est aussi quelqu'un qu doit avoir une vision sur les grands contrats acquis et faire jouer son réseau."

Ses adieux en septembre

D’ici décembre prochain, Michel Lecomte n’apparaîtra que rarement à l’écran. Les téléspectateurs le verront encore cet été dans une émission spéciale consacrée à la fête nationale belge, ce 21 Juillet sur La Une, et, quelques semaines plus tard, dans Le plus beau village de Wallonie. Mais, c’est le 7 septembre prochain, à La Tribune, émission qu’il a vu naître et qu’il a porté pendant toute sa carrière, que le chef des sports projette de faire ses adieux aux téléspectateurs. Encore faudrait-il que la RTBF resigne son contrat avec Eleven pour les des droits de diffusion des championnats de football, ce qui n’est pas encore fait mais qui est sur la bonne voie…

Suite au départ de Michel Lecomte, les commandes de La Tribune reviendront, sans surprise, à Benjamin Deceuninck, son acolyte depuis plusieurs années.