Télévision

À partir de samedi, I Comme propose aux téléspectateurs de RTL-TVI de suivre le quotidien de Sylvana et Joseph de façon hebdomadaire pendant six semaines. 

Originaire de Sambreville, ce couple ne vit que pour ses chihuahuas. Depuis le décès de Miss Chiwa en 2015, leur chihuahua femelle qui allait fêter ses 12 ans, les Namurois donnent tout leur amour à deux autres petites boules de poils d’à peine un kilo, Olympe et Orchidée. " Nous avons été très attristés par la mort de Miss Chiwa. On ne pensait pas pouvoir retrouver le même amour pour un autre chien. Et, pourtant, quand on s’est rendus à l’élevage où l’on se rend habituellement, on est tombés sous le charme d’Olympe. Elle a un peu apaisé notre chagrin. Elle a aussi remis de la vie dans la maison. Ensuite, on a accueilli Orchidée, explique Sylvana. Pendant plusieurs semaines, les caméras de I Comme ont donc suivi notre quotidien après la mort de Miss Chiwa. Nous leur avons ouvert les portes de notre maison. On leur a montré la chambre de Miss Chiwa ou encore la façon dont on s’occupe d’Olympe et Orchidée au quotidien, du bain au bol de croquettes. Ils nous ont également suivis à la piscine ou encore à Dog Lanta, un parcours canin pour lequel Olympe a été félicitée. On nous voit aussi en Italie, dans la boutique de la marque italienne dont Olympe, et Miss Chiwa avant elle, est l’égérie. Olympe a vraiment pris la relève de Miss Chiwa au niveau du mannequinat."

Vous l’aurez compris, même si Miss Chiwa n’est plus de ce monde, le chihuahua qui était l’égérie de plusieurs marques, dont celle d’une enseigne italienne de vêtements pour chien, ne quitte pas la vie de ses maîtres. " Nous avons empaillé Miss Chiwa chez un taxidermiste de la région pour qu’elle reste toujours près de nous. Elle se trouve dans notre maison, comme ça Olympe et Orchidée peuvent la voir. Même si elle n’est plus vivante, Miss Chiwa sera toujours dans notre cœur, continue Sylvana qui cultive cet amour pour les chiens depuis longtemps. Mes chiens font clairement partie de la famille. Ce sont nos deux filles. On les emmène partout avec leur poussette. Elles ne passaient d’ailleurs pas inaperçues parce que je l’avais décorée pour les fêtes. La nuit, elles dorment également avec nous. Bref, on ne s’en sépare jamais. "

Sylvana et Joseph ne quitteraient donc leurs "bébés" pour rien au monde, même si ça doit déranger certaines personnes de leur entourage. " On a reçu beaucoup de critiques. Une personne m’a dit qu’habiller mes chiens était ridicule. Les gens ne comprennent pas pourquoi on considère nos chihuahuas comme nos enfants, pourquoi on les chouchoute autant, etc. C’est notre vie, notre plaisir. Si ça ne plaît pas, tant pis ! "

I Comme : plus de 25 ans d’infos insolites

" Des histoires insolites, on peut toujours en trouver autour de nous. On doit toutefois faire attention que le sujet n’a pas déjà été couvert. Sinon, on n’est plus dans de l’insolite ", déclare Jacques van den Biggelaar, visage d’I Comme depuis 26 ans. "Je suis quelqu’un de très terre à terre donc quand je vois quelque chose d’anormal, de farfelu autour de moi, je le capte directement."

Après plus d’un quart de siècle de présentation, l’animateur ne se lasse toujours pas de son émission fétiche. Il prend toujours autant de plaisir à découvrir certains sujets, comme celui sur Miss Chiwa, par exemple. " Les sujets concernant les animaux ont toujours eu beaucoup de succès su r I Comme. En voyant celui sur Miss Chiwa, on se rend compte à quel point certaines personnes peuvent être attachées à leur chien. Miss Chiwa n’est plus de ce monde mais ses maîtres continuent à penser à elle. On les a, par exemple, suivis lors d’une visite chez un télépathe animal. Leur objectif, en y allant, était de pouvoir correspondre avec leur chienne décédée et savoir si elle avait été heureuse chez eux. "