Chaque saison, de nouvelles épreuves sont au menu de Top Chef. Mais, certains classiques restent pour le plus grand bonheur des téléspectateurs et des candidats. Ce lundi soir, sur RTL-TVI, c'était le retour du fameux "Qui peut battre?", une épreuve exceptionnelle lors de laquelle quatre binômes de candidats vont se mesurer à Paul Pairet et Philippe Etchebest. Ces derniers partent toutefois avec un désavantage. Alors que les candidats ont une heure trente pour réaliser un plat autour du champignon, le chef triplement étoilé et le Meilleur Ouvrier de France auront le même temps pour sortir deux plats. Ceux-ci seront jugés par Glenn Viel, nouveau chef de brigade qui ne se doute pas que ses camarades du jury se trouvent derrière le contenu de l'assiette. Il pense que ces derniers goûtent les différentes réalisations dans des pièces séparées.

Confiants, Philippe Etchebest et Paul Pairet se voient déjà en haut du classement. "Ca sent la gagne à plein nez!", lance Paul Pairet. "Est-ce que vous avez peur? Mais bien sûr que vous avez peur ! Ils nous craignent !", crie Philippe Etchebest. "On va vous mettre une patée les enfants, une patée !" En tant que spectatrice privilégiée, Hélène Darroze se fait toutefois un plaisir de les déstabiliser. "Je les sens assez confiants mais ça ne va pas durer longtemps comme ça", dit-elle. "Mon but est de coacher chaque candidat de manière à ce que chaque binôme soit devant Paul (Pairet, ndlr.) et Philippe (Etchebest, ndlr.)."

La cheffe aux cinq étoiles n'hésite pas à aller mettre son nez dans leurs préparations. "Vous avez vérifié vos assaisonnements les garçons là ? Faut quand même pas rigoler quoi !", leur lance-t-elle. "Tu penses bien que je vais gouter, arrête !", lui répond Philippe Etchebest qui est à mille à l'heure comparé à Paul Pairet qui se la joue plutôt relax. Mais Hélène Darroze en remet un couche en faisant une réflexion sur le plan de travail mal organisé des deux chefs. "Le poubelle, elle est là, Philippe", dit-elle au MOF en montrant l'objet du doigt. "Si tu veux, moi je vais t'apprendre comment on travaille hein!"

Face à la caméra, Philippe Etchebest fait part de son agacement face aux commentaires de la cheffe de brigade. "Hélène, va-t'en! Occupe-toi des candidats là-bas. Nous, on se débrouille!"

"C'est un scandale!"

L'heure du verdict a sonné. Glenn Viel s'apprête à déguster les plats préparés. Si les binômes battent les deux assiettes de Philippe Etchebest et Paul Pairet, ils gagnent quatre points, s'ils en battent une, ils ont deux points, s'ils n'en battent aucune, leur compteur reste à zéro.

Les deux chefs de brigade regardent Glenn Viel déguster leurs plats. "Intelligent", "fin", "très bon", les compliments s'enchaînent. Mais, le dessert à la trémelle imaginé par Paul Pairet et Paul Pairet se classe en quatrième position. "C'est un scandale!", réagit le chef de l'Ultraviolet à Shanghai. "On a dézingué un chef", s'amuse Arnaud, le candidat belge dont le binôme avec Michael termine en deuxième position juste derrière "T'en veux du champignon?", le plat salé des chefs de brigade, finalement vainqueurs de l'épreuve.

A la fin de l'épisode, c'est toutefois Ambroise, candidat de la brigade violette, qui a été contraint de rendre son tablier. Paul Pairet ne se retrouve donc désormais qu'avec un candidat dans son équipe: Lilian.