Il grimpe, il grimpe le prix de l’abonnement à Netflix. Après avoir augmenté de un à deux euros en février 2020 et de 12,5 % il y a quelques mois seulement, il faut s’attendre à une nouvelle hausse prochainement. En effet, le leader mondial de la diffusion en streaming a annoncé avoir adapté ses tarifs aux États-Unis. Et chaque hausse outre-Atlantique a toujours été suivie de la même politique ailleurs dans le monde dans les semaines ou mois qui suivaient.

Les consommateurs américains payent à nouveau un à deux dollars de plus suivant la formule de leur abonnement. Le Basic passe de 8,99 $ à 9,99 $, le Standard de 13,99 $ à 15,49 $ et le Premium de 17,99 $ à 19,99 $. Ces nouveaux tarifs sont d’application depuis le vendredi 14 janvier.

Netflix a justifié l’adaptation de sa politique tarifaire : “Nous mettons nos prix à jour afin de pouvoir continuer à offrir une grande variété d’options de divertissement de qualité”, a fait savoir un porte-parole de la plateforme. Pour 2021, cette dernière avait annoncé investir 17 milliards de dollars pour ses programmes. Le chiffre pour 2022 n’a pas encore été dévoilé mais ce n’est un secret pour personne, la concurrence est désormais très forte dans le secteur. L’opérateur historique doit faire face à l’ascension fulgurante de Disney +, mais aussi au développement de gros acteurs comme Amazon, ou Apple. Et à l’arrivée de nouveaux entrants. “Nous comprenons que les gens ont, en matière de divertissement, plus de choix que jamais. Nous nous engageons à offrir à nos abonnés une expérience encore meilleure”, affirme l’entreprise dans un article paru sur Deadline.