Avec plus de 5 millions de téléspectateurs français en moyenne par émission et plus de 7 millions à son lancement, la première saison de Mask Singer a bouclé en beauté l’année 2019 de TF1. Un an plus tard, le divertissement présenté par Camille Combal revient, un peu plus tôt cependant. En effet, bien que le tournage ait été reporté à cause de la crise sanitaire, l’émission sera diffusée un mois à l’avance. Une nouvelle qui ne devrait pas déplaire à ceux qui ont apprécié jouer au jeu des devinettes au même titre que les jurés Kev Adams, Alessandra Sublet, Anggun et Jarry. Le coup d’envoi de cette deuxième saison sera donné le 17 octobre prochain, un samedi soir et non un vendredi comme l’année dernière puisque la case est actuellement occupée par Koh-Lanta. "Nous avons lancé la mode des masques, qui a été pas mal reprise depuis mars. Il était temps qu’on revienne…", précise avec humour le présentateur de l’émission.

Comme l’année dernière, 12 personnalités se cacheront derrière les fameux masques et s’affronteront devant le banc des jurés. Si le principe de l’émission reste le même, quelques changements sont toutefois à noter. Interrogé par puremedias.com, Camille Combal a annoncé  "un plateau modifié et un double personnage" mais également "une star internationale" au sein des candidats masqués. Les mesures sanitaires seront également respectées.  "Nous allons même mettre des masques sous les masques", souligne l’animateur avant d’ajouter qu’il y aura "moitié moins de monde que lors de la première édition".

En Belgique aussi, Mask Singer s’était classé en tête des audiences avec 336.451 téléspectateurs pour la finale de l’émission. Un bon score qui ne dépasse toutefois pas les chiffres rencontrés par d’autres programmes phares des chaînes de télévision belge comme Le Meilleur Pâtissier, Top Chef ou encore The Voice Belgique.