Aujourd’hui j’ai mal, nous confie d’emblée Maud, la gagnante belge de Koh Lanta 2019 au sujet de la disparition brutale de Bertand-Kamal des suites de son cancer. Il y a comme un vide. Toute la journée, je suis d’ailleurs habillée en vert avec un brassard noir. C’est quelqu’un de la famille.” Très émue, l’aventurière brabançonne de 51 ans nous fait même une confidence. “Notre promotion 2019, on avait tous fait une vidéo qu’on lui avait envoyé pour qu’il tienne le coup… Et il s’en est allé cette nuit. Donc c’est vrai que cela fait quelque chose… Il n’y a rien à faire, on est une famille.”

Même si Maud ne le connaissait “qu’à travers les écrans” car elle n’est pas une adepte des réseaux sociaux, la nouvelle de sa maladie lui avait fait un choc. “Ça me touche car il est jeune, 30 ans et j’ai mal pour ses parents… ses proches, et tout simplement car c’est quelqu’un qui est des nôtres.”

Maud: “Les naufragés sont ceux qui restent”

“On savait que son cancer était très agressif, poursuit Maud qui, comme tous les autres candidats 2019 a décidé de mettre un écran noir sur tous ses réseaux sociaux pour dire qu’ils pensent à Bertrand-Kamal. Il avait écrit un petit mot disant qu’il avait envie d’utiliser tous les grigris et sorciers pour pouvoir vivre… mais ça n’a pas suffi. En même temps, peut-être qu’il a moins souffert du coup, mais ça, c’est mon avis personnel, je n’en sais rien. Dans ce que j’ai vu de lui à la télé, il avait l’air d’être une belle personne et solaire que je me suis dit : mince, c’est triste !”


Preuve une fois de plus que Koh Lanta est une grande famille. “Déjà que l’amitié entre participants de Koh lanta 2019 ne s’arrête jamais, je me dis qu’ils doivent vivre la même chose encore plus fort maintenant et j’ai mal pour tout le groupe. Il y a du soleil dans le ciel aujourd’hui mais j’espère qu’il y a un ange de plus là-haut. Car c’est bien connu, les naufragés sont ceux qui restent…”

Nicolas : “On sait que c’est un jeu mais, après, on est tous soudés”

Même ressenti du côté du Belge qui avait fini 6e de la même promotion 2019, Nicolas. “On avait quelques échanges sur Instagram au début de l’aventure quand on a appris les nouveaux candidats, confesse Nicolas. On ne pouvait communiquer que par réseaux sociaux vu qu’il est compliqué d’aller en France en ce moment avec le coronavirus.”

Suite à l’annonce cette nuit et la confirmation ce matin, l’aventurier belge était aussi sous le choc. “On sait que ce n’est qu’un jeu mais, après, on est tous fort soudés. Dès qu’il y a une bonne ou mauvaise nouvelle, on prend tous cela à cœur. Avec les autres candidats, on avait eu l’idée de lui faire une vidéo pour le soutenir. Je ne sais pas si ça va être diffusé ou pas mais on est une famille. Peu importe comment ça se passe dans le jeu, on est tous solidaires !”