Nouveau jour, nouvelles aventures à Pairi Daiza. Dans le secteur consacré à la Chine, Robin vient rendre visite à Tian Bao, le premier panda géant né au parc animalier de Brugelette. Le temps passe et une vraie complicité s’est installée entre le soigneur et son petit protégé. “Il commence à devenir adulte. Ça devient un panda géant j’ai envie de dire”, dit Robin le sourire aux lèvres.

Même si beaucoup d’autres espèces ont fait leur arrivée à Pairi Daiza ces dernières années, le panda géant reste l’un des animaux les plus appréciés du parc animalier. Chaque jour, Tian Bao est attendu comme une vedette par les visiteurs. “Il a toujours son fan-club”, s’amuse Robin.

Il passe ses journées à… manger !

En cuisine, le soigneur prépare le repas de Tian Bao. Il dépose, dans un premier temps, le bambou à un endroit stratégique, là où les visiteurs du parc pourront voir manger l’animal et s’émerveiller devant sa beauté. Cette fois-ci, Tian Bao a également droit à un extra, explique le soigneur. “400 grammes de carottes et 400 grammes de cake.

© RTL

Bien qu’il fasse partie de la famille des ursidés, le panda géant est végétarien. Il se nourrit essentiellement de bambou, plante dont il peut manger jusqu’à 20 kilos par jour à l’âge adulte. Son tube digestif d’ours ne peut toutefois en retirer qu’une partie de la valeur nutritive, c’est pourquoi il est “obligé de manger presque tout le temps et ne peut pas constituer assez de réserves de graisse pour pouvoir hiberner en hiver”, indique Pairi Daiza.

Début juin, Tian Bao a fêté ses quatre ans. Pour ce jour si spécial, le parc animalier a mis les petits plats dans les grands en préparant un véritable festin à l’animal. “Bambous, panda cake, brochettes de carottes et gâteau de glace aux carottes”, écrit le parc animalier sur les réseaux sociaux.

Cet anniversaire signifie également que Tian Bao devra bientôt faire ses adieux à la Belgique. C’est l’accord qui a été fixé avec la Chine “dans le cadre du programme de sauvetage des pandas géants”, continue Pairi Daiza. Ce projet de reproduction de l’espèce a porté ses fruits ses 30 dernières années. Au cours de cette période, le nombre de pandas géants présents dans la nature est passé de 1200 à 1800. Une belle réussite qui motive Pairi Daiza et la Chine à continuer de collaborer ensemble.

Que les visiteurs se rassurent, si Tian Bao quittera bientôt la Belgique, d’autres pandas géants seront toujours présents dans le parc animalier de Brugelette. Les parents de Tian Bao, Hao Hao et Xing Hui y resteront jusqu’en 2029. Comme Tian Bao, les jumeaux, Bao Di et Bao Mei, nés en 2019, quitteront, quant à eux, le parc à leurs quatre ans, c’est-à-dire en 2023.