Quand nous l’avons joint par téléphone, voici quelques semaines à l’occasion de la diffusion de Meurtres à Pont-L’Évêque, il était en pleine séance d’essayage de costume pour Mortelles calanques, un autre unitaire tourné alors dans le sud-est de la France et diffusé ce soir sur La Une. “Au sein de la culture, c’est une catastrophe, on ne va pas se raconter d’histoires”, nous confiait Arnaud Binard. “Mais nous, dans notre domaine, dans le monde de la production de contenu audiovisuel pour les chaînes de télé ou les plateformes, on va dire que c’est reparti. On tourne à nouveau, pour l’instant, tant qu’on nous autorise à le faire. Bien sûr avec des mesures barrière et sanitaires.

Dans Mortelles calanques, il incarne Quentin, ancien plongeur de haut vol qui, pour la raison qu’il serait… criminel de dévoiler, a quitté le groupe des “Écumeurs”, ces fondus de plongeon qui risquent leur vie à chacun de leur exploit. “Je ne peux pas trop en dire sinon je vais dévoiler l’intrigue”, souriait encore Arnaud Binard.

Mais, pour celui pour qui la mer est, depuis longtemps une véritable passion, ce tournage avait tout d’un moment de liberté… “Hier, c’était formidable, on avait des séquences où on sautait ; c’était top. Je ne suis bien que dans l’eau, enfin dans la nature de manière générale, donc c’est formidable. En plus, Claude-Michel Rome, le réalisateur, c’est quelqu’un avec qui j’avais envie de bosser depuis longtemps”, se réjouissait-il.

Arnaud Binard n’est pourtant pas, tant s’en faut, le personnage principal de ces Mortelles calanques, dont les deux rôles de flics sont tenus par Philippe Bas et Shemss Audat. Le premier est un ancien commando de marine, appelé en renfort après la mort accidentelle de l’un des Écumeurs. L’autre, sa “cheffe”, a du mal à s’imposer dans un milieu qui reste plutôt macho d'autant qu’elle doit jongler entre son boulot de flic et les enfants de son frère, incarcéré aux Baumettes pour trafic de drogue. Cerise sur la navette (mais oui, ce petit gâteau marseillais…) : Samira est phobique de l’eau et ne peut nager que là où elle a pied.

Annoncé comme un unitaire, Mortelles calanques pourrait faire se retrouver ces deux flics que tout oppose. Mais à condition de trouver des ressorts scénaristiques solides : on ne peut pas zigouiller des plongeurs à chaque numéro…