Depuis six ans, elle était l’ambassadrice de nos régions, nos terroirs et notre patrimoine sur La Une à travers Les Ambassadeurs qu’elle présentait. Ce jeudi, la RTBF a annoncé qu’Armelle Gysen a fait le choix de quitter l'émission “pour s’investir dans d’autres projets”. “Elle quitte le programme, devenu trop chronophage pour elle, avec une grande sérénité et enrichie d’une expérience humaine inoubliable”, indique le service public. “La richesse des rencontres, des terres foulées m’ont remplie, durant toutes ces années, d’un bonheur à chaque fois renouvelé. Je suis très fière d’avoir fait partie de ce programme qualitatif qui défend, avec une conscience chaque semaine renouvelée, notre tourisme local, notre terroir et la richesse de notre patrimoine”, indique la présentatrice.

Ce n’est pas pour autant qu’elle va immédiatement disparaître du petit écran. En effet, les émissions prévues jusqu’à la fin du mois de décembre sont en boîte. Elle ne participera en revanche pas aux nouveaux tournages prévus dans les semaines à venir et qui seront diffusés à partir du mois de janvier.

En guise de final, elle proposera une émission spéciale des Ambassadeurs dans le courant du mois de décembre. Elle y partagera ses coups de cœur et les meilleurs moments vécus lors des 6 années passées à la tête du rendez-vous.

Un avenir revu, apaisé et plus calme

À la lecture du communiqué de la RTBF, ce n’est pas seulement Les Ambassadeurs qu’Armelle quitte mais la télévision. Il est écrit qu’elle “a décidé de se concentrer sur d’autres projets professionnels loin de l’univers médiatique.” La présentatrice confie que les téléspectateurs vont lui manquer mais qu’elle doit aujourd’hui se concentrer sur un avenir revu, apaisé et plus calme.

C’est donc une page qui se tourne pour elle mais aussi pour la RTBF où elle était entrée en 1996, sa licence de journalisme en poche. Elle avait débuté au côté de Philippe Luthers dans La chanson du siècle. Mais c’est surtout avec Forts en tête, le jeu qu’elle a animé avec Jacques Mercier de 1997 à 2001 qu’elle s’était fait un prénom dans le paysage audiovisuel belge. L’émission mettait en concurrence deux candidats sur un thème donné qui avait trait à la Belgique, ses communes, ses régions, etc.

Personne n’a oublié les fous rires du tandem qui ne manquaient pas de ponctuer la plupart des rendez-vous.