Les quarts de finale du concours de cuisine se déroulent en trois parties.

L’étau se resserre dans cette onzième saison de Top Chef. Ce lundi, Martin Feragus, Adrien Cachot, David Gallienne et notre compatriote Mallory Gabsi se sont affrontés, derrière leurs fourneaux, dans le cadre de la première des trois parties représentant le quart de finale du concours de cuisine. Le principe est simple : pour accéder à la demi-finale, un candidat doit gagner deux "pass" au cours des différentes épreuves. Celui qui, au terme de ce quart de finale, c’est-à-dire le 1er juin prochain, n’aura pas réussi à obtenir ces deux laissez-passer sera contraint de rendre son tablier.

Pour David Gallienne, l’affaire a rapidement été dans le sac. Dès la première épreuve, le candidat étoilé a impressionné le chef Éric Frechon sur le thème du plat gastronomique constitué d’un élément brûlé. Si plusieurs des plats réalisés ont tapé dans l’œil du chef invité, c’est celui du poulain d’Hélène Darroze qui a été sélectionné. Avec un "pass" sur les deux nécessaires pour intégrer la demi-finale, David Gallienne dispose d’une longueur d’avance sur ses camarades.

Vient ensuite la deuxième épreuve, celle d’un habitué du programme : le chef aux dix étoiles Yannick Alléno. Surnommé le roi de la sauce, celui-ci a demandé aux quatre candidats de réaliser un plat où la sauce serait l’élément central. Pour les départager, le chef goûte d’abord les sauces et élimine celle qui l’a le moins convaincu. Contrairement à la première épreuve, c’est le plat de David Gallienne qui est, ici, passé à la trappe. Mallory Gabsi sort, quant à lui, vainqueur de l’épreuve avec son rumsteck de bœuf rôti et chicons. Celui qui évolue désormais dans la brigade de Michel Sarran empoche un premier "pass" qui le rapproche de la demi-finale.

La mayonnaise prendra-t-elle jusqu’à la fin de ces quarts de finale pour le prometteur Belge ? Quelle que soit l’issue de cette étape, on ne pourra que saluer le parcours remarquable du benjamin de cette saison.