Télévision

"La détention provisoire de Christian Quesada doit se renouveler tous les 4 mois et peut durer un an maximum", a expliqué Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste

"Après un an, si le procès n’a toujours pas eu lieu, il sera mis en liberté conditionnelle en mars 2020." Incarcéré dans la prison de Bourg-en-Bresse, le champion des 12 coups de midi attend en effet toujours la date de son procès. Pour rappel, Christian Quesada risque jusqu’à 7 ans de prison et 100 000 euros d’amendes pour "détention d’images pédopornographiques", mais aussi 5 ans de prison et 75 000 euros d’amendes pour "corruption de mineur".