Ce lundi 16 novembre, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France s'est engagé sur un terrain plutôt glissant.

Touché par le sujet abordé lors de l'émission, à savoir: la demande de démission de la sélectionneuse des Bleues, Corinne Diacre, Raymond Domenech s'est égaré dans son discours.

Cela fait quelques semaines que certaines joueuses de l'équipe de France en ont assez de leur sélectionneuse. La capitaine Amandine Henry a décidé d'expliquer la situation au micro du Canal Football Club, sur Canal+. "C'est le ressenti de la majorité de l'équipe. Certaines filles n'osent pas parler. Il y a de la crainte... Je les comprends. (...) Je voyais des filles pleurer dans leur chambre, moi personnellement il m'est arrivé de pleurer dans ma chambre car j'avais envie de vivre cette Coupe du Monde, mais ça a été un chaos total", indique la capitaine des Bleues. 

"On croyait que la femme était l'avenir de l'homme. Mais dans le football on se rend compte finalement qu'elles peuvent être aussi connes que les hommes (...) En politique c'est pareil (...) Elles réagissent comme les mecs, voire même pire", a-t-il déclaré avant de se faire mettre 'sur le banc'.