La production de feuilletons a tout simplement doublé en huit ans.

Les chiffres ne mentent pas. Et traduisent la manière dont nous consommons désormais les fictions. En 2019, l’industrie cinématographique américaine a produit 786 films, soit 90 de moins qu’un an auparavant. Dans le même temps, les studios d’outre-Atlantique ont proposé 532 séries originales durant les douze derniers mois, ce qui constitue un record absolu.

En 2018, le nombre de nouveaux feuilletons US s’établissait à 495. En 2011, il n’était "que" de 266. En huit ans, il a donc tout simplement doublé. En 2002, seules 182 séries sortaient sur les antennes d’outre-Atlantique. Presque trois fois moins que l’an dernier.

Comment expliquer cette explosion ? Avant tout par l’émergence des plateformes de streaming. En 2018, Netflix produisait déjà plus de sagas que les chaînes câblées ou généralistes. Or, l’an dernier, elle a augmenté ses investissements dans les programmes de 12 à 15 milliards ! L’arrivée d’Apple TV et de Disney + n’a fait qu’amplifier le phénomène.

35 milliards en 2020

Et ce n’est pas fini. Selon les estimations, pour toutes leurs fictions, les plateformes devraient injecter 35 milliards en 2020. Principalement dans des séries…