Depuis cette semaine, Questions en prime et À votre avis ne font plus qu’un : QR (l’actu, les lundi et mardi, et le débat, le mercredi). "On s’est rendu compte que ces deux émissions avaient un point commun. Elles permettaient de répondre aux questions du public sur un sujet d’actualité", explique Sacha Daout, son présentateur.

Un nouveau plateau

Ce dernier parle d’un changement finalement très esthétique. "On essayera de mettre un peu plus de rythme dans le débat et faire intervenir davantage le public. Mais, fondamentalement, le principe de l’émission reste le même, dit-il. Seul le plateau, anciennement utilisé pour À votre avis a été repensé. On a retiré la table parce qu’on trouvait qu’elle institutionnalisait le plateau. On voulait casser cette symbolique de personnes qui seraient supérieures et de mettre tout le monde sur un même pied d’égalité."

Plus de 2 000 questions par jour

Ce mariage résulte d’une réelle attente commune. "Les gens continuent à nous poser des questions et on continue à leur en poser aussi, que ce soit sur la crise sanitaire ou sur un autre sujet de l’actualité. Chaque jour, nous recevons plus de 2 000 questions. Dans QR : le débat, on offre au public la possibilité de répondre à nos questions sur l’application Opinio, rapidement accessible en scannant un QR code", continue le journaliste qui précise que le rôle des experts, présents sur le plateau, est de donner des réponses "justes" mais "pas forcément au goût de tout le monde". "On n’est pas à la recherche de propos forts et chocs pour être repris le lendemain dans les médias et faire le buzz."

Pas que de la télé

La RTBF vise une utilisation transversale de QR. "Il y a une volonté de créer des échanges avec des gens qui ont envie de dialoguer, en télévision mais également en radio", explique Sacha Daout qui prend l’exemple de CQFD ou de la matinale de La Première qui viennent également chercher les questions du public dans QR.