Entre partisans et détracteurs des réseaux sociaux, le torchon brûle depuis longtemps. Et ce ne sont pas les propos de Sara Forestier sur le plateau d'On est en direct, samedi, qui vont apaiser les esprits.

“Il y a beaucoup de gens qui s’indignent pour pas grand-chose, déjà, a-t-elle déclaré. Des gens qui ne vont rien faire dans le concret, même pas des gens qui vont aider des victimes, qui vont aller se battre pour une vraie cause. (...) Et en plus, c’est qui ? Je veux dire, il y a combien de gens sur Twitter ? C’est qui ces gens ? Les gens que je connais qui valent quelque chose, ils ne sont pas sur Twitter ! (...)Ce sont des galériens sur Twitter ! Des gens qui n’ont rien à faire de leur vie.(…) Les gens, on leur a donné la possibilité de s’exprimer. Et c’est très bien. Mais il y a beaucoup de gens qui n’ont rien à dire ! Je le redis, pour moi, vraiment, les gens sur Twitter, ce sont des galériens. Des gens qui ne servent à rien”.

Pas sûr que tout cela ait fait progresser un tant soit peu le sens de la nuance.