Le comédien et humoriste, qui vient de faire plus de 4,5 millions de téléspectateurs avec son téléfilm inspiré de sa vie (À tes côtés) sur TF1, annonce quitter la chaîne privée pour le service public. Ciao Mask Singer (même si la saison 3 a déjà été tournée) et adios Good Singers, Jarry rejoint en effet France 2. "La direction de France 2 m’a dit : ‘On te veut’, glisse Anthony Lambert de son vrai nom au Parisien. Et elle m’a proposé une belle offre artistique. On a des projets de fictions. Je vais incarner un personnage récurrent. Un père de famille ou même un tueur en série, rien n’est défini. Je veux surprendre, étonner. Il y a trois ans, ils m’avaient déjà approché, tout comme M6. Je leur avais dit non parce qu’ils voulaient uniquement me confier des divertissements. Et pas de fiction. Je veux bien endosser parfois le rôle d’animateur. Je sais chanter, danser. Mais je souhaite surtout jouer. C’est ma priorité. "

Comme il nous l’avait confié il y a quelques semaines lorsqu’À tes côtés était diffusé sur RTL-TVI, Jarry veut percer au cinéma. "J’espère qu’au travers de ce rôle-là, je serai plus désiré au cinéma. Car j’ai envie de jouer plein de choses. Les gens ne connaissent que la couleur de Jarry l’humoriste, maintenant, j’ai envie de montrer Anthony le comédien. J’aimerais incarner des personnages à contre-emploi comme des tueurs en série, des criminels, un homme violent ou seul. J’aimerais sortir de ma peau pour être complètement un comédien comme ici où je sors complètement de l’image de moi."

Au Parisien, le père de deux enfants conclut par ces mots. "Avec TF1, je ne déchire pas une page, je la tourne. Je laisse des gens que j’aime énormément. C’est comme si on m’avait demandé de choisir entre ma mère et mon père. " D’autant plus que le Covid lui a fait "très peur" professionnellement parlant. "Je n’étais pas en exclusivité avec TF1. Pendant un an, je me suis retrouvé sans rien. Sans la scène à côté, j’avais zéro revenu. J’aurais pu aller chanter des chansons sur le trottoir. Aujourd’hui, France 2 me propose un contrat. Je trouve ça rassurant, s’il se passe quoi que ce soit."

P.-Y.P.