Éliminée de Top Chef, Tara est retournée chez elle, à New York.

On la croyait invincible et pourtant, Tara a, à son tour, été contrainte de remettre son tablier. Éliminée de Top Chef, la Libanaise est toutefois "contente" de son parcours. "Participer à Top Chef était important pour moi car c’est un concours qui nous permet de nous montrer au monde, de passé du privé au public", nous explique la jeune consultante en cuisine qui s’est installée, il y a des années, à New York pour y étudier la cuisine…

Comment votre famille a pris le fait que vous partiez à l’étranger pour vivre de la cuisine ?

"Au début, pas très bien. Dans ma famille, il n’y a que des avocats. Mes proches voulaient donc que je me trouve un métier dans les affaires, mais il en était hors de question. J’ai suivi mes envies et voulu vivre de ma passion. Je suis donc partie faire mon master à New York et je suis restée dans cette ville que je trouve magnifique."

Entre-temps, vous êtes également passée par l’école de Paul Bocuse, pape de la gastronomie qui nous a quittés il y a peu…

"Oui, c’était un homme extraordinaire qui encourageait la générosité et le partage. Il avait une énergie agréable que l’on ressentait quand on était à côté de lui."

Votre caractère bien trempé a suscité de nombreuses critiques sur la toile. Êtes-vous sensible à celles-ci ?

"Je pense qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. C’est normal, je respecte tout à fait l’avis des gens. Il faut savoir que c’est difficile d’être une femme dans ce métier. Quand j’ai commencé la cuisine, je ne disais jamais ce que je pensais et je restais dans mon coin. Ça ne m’a mené nulle part ! J’ai appris qu’il fallait savoir s’imposer pour réussir dans le métier et c’est ce que je fais. Puis, j’ai peut-être eu une formation différente par rapport aux autres. J’ai toujours besoin de donner un sens, une logique, une continuité à mon plat. Donc, je fais beaucoup de recherches sur les produits. J’étudie vraiment mon plat. Ça a pu en angoisser certains, mais je suis comme ça."

Avez-vous des projets sur le feu en matière de cuisine ?

"Outre mon job dans la consultance, j’aimerais partager ma passion pour la cuisine à travers un bouquin, mais tout est encore en discussion."