Fin février, TF1 a donné le coup d’envoi de la 28e saison de Koh-Lanta, la 23e dite régulière. Après le fiasco des tricheries dans la saison anniversaire des 20 ans, la chaîne entendait renouer avec les valeurs originales de l’émission et, bien entendu, des audiences au top.

Sur ce dernier point, les choses ne se sont pas tout à fait passées comme attendues. La saison du totem maudit a réalisé le plus faible démarrage jamais enregistré par le jeu d’aventures. Ils n’étaient “que" 4,5 millions de téléspectateurs devant leur petit écran. Pas de quoi perdre le leadership sur la soirée du mardi mais un mauvais signal tout de même. Depuis, la tendance est à la baisse. Entre 300 000 et 600 000 aficionados désertent suivant les épisodes.

Y a-t-il un lien de cause à effet avec l’annonce faite par Xavier Gandon, le directeur des antennes télévision et digital du groupe TF1? Dans un entretien accordé à PureMédias, il indique qu’à l’avenir il n’y aura plus forcément deux saisons par an pour Koh-Lanta. En ce moment, explique-t-il, il n’y a pas de tournage en cours. Cela signifie que le jeu d’aventures ne sera pas présent sur TF1 lors de la prochaine rentrée.

Il n’y a cependant pas d’explication sur la raison de cette décision. Plusieurs peuvent être avancées. Les audiences en sont une. On peut aussi penser au fait qu’ALP comme TF1, faisant table rase des 20 premières années de Koh-Lanta, n’ont pas assez de nouveaux héros à mettre en avant dans une saison All Star. Enfin, il ne faut pas oublier qu’il y a une Coupe du monde de football qui s’invite à une période inhabituelle dans le calendrier. Celle-ci est programmée du 21 novembre au 18 décembre. Il paraît absurde de lancer une saison de Koh-Lanta pour l’interrompre ensuite pendant la durée de la compétition et y revenir par après.