Rien n’y fait, pas même la cavalerie appelée à la rescousse ce samedi pour tenter de booster les audiences catastrophiques de The Artist. Malgré les arrivées de Pascal Obispo, Gaëtan Roussel et Bénabar, l’émission de Nagui a continué son naufrage, rassemblant encore moins de public que lors des deux premiers numéros.

Le Parisien l’annonce : la sanction est tombée. Désormais, The Artist ne devrait plus être programmé en prime le samedi soir, face à son rival The Voice en version All Stars. Le rendez-vous serait exilé le vendredi… en deuxième partie de soirée. Cela sauvera-t-il les meubles ? L’émission aura 3 numéros pour faire ses preuves, sans quoi ce sera l’accident industriel XXL et probablement définitif.

D’après les informations du quotidien français, cette déprogrammation a été décidée de commun accord entre la chaîne et l’animateur-producteur. La durée de The Artist, souvent pointée du doigt par les détracteurs du programme, ne changera cependant pas.

Le jury sera une nouvelle fois remanié pour la prochaine émission. Après Pascal Obispo, Gaëtan Roussel et Bénabar, ce sera au tour de Jean-Louis Aubert, Joyce Jonathan et La Grande Sophie de s’installer derrière le pupitre. Autre changement annoncé : l’arrivée de Battles façon... The Voice. Les 13 artistes encore en lice s’affronteront lors de face-à-face. Voilà qui pourrait à nouveau raviver les critiques jugeant The Artist bien trop inspiré de son concurrent sur TF1.

L’échec de The Artist est une catastrophe à plus d’un titre pour Nagui et pour France 2. Non seulement le rendez-vous s’est montré totalement incapable de faire de l’ombre à The Voice face à qui le service public avait décidé de le mettre en concurrence, il entraîne aussi Laurent Ruquier dans sa chute. Les audiences en bernes pénalisent en effet celles d’On est en direct qui suit le samedi, en deuxième partie de soirée.

Ce samedi, le talk, même s’il a fait une meilleure part de marché que Nagui, a tout de même vu ses audiences baisser. Avec 730 000 téléspectateurs, l’émission a enregistré son plus mauvais score de la saison. Laurent Ruquier a dû attendre pratiquement une heure du matin pour prendre le lead, devancé auparavant par The Voice sur TF1 et par Les mystères du Bois Galant sur France 3. Une situation qui devenait également compliquée à gérer pour l’animateur.